Aumônier confiné, patients délaissés ? Témoignage

Aumônier confiné, patients délaissés ?

S’effacer devant la Présence et Lui faire confiance…

Depuis le 15 mars, ma mission d’aumônier au CHP-Saint Grégoire se voit amputée de son essence même : être là, à côté de celui qui souffre, à son écoute, lui tenant la main sur son chemin et marchant à son rythme.
Aujourd’hui, cette présence doit se frayer un sentier autrement, car mon action se résume à la prière et à l’accompagnement des personnes par téléphone. Il n’est pas facile d’accompagner des êtres en souffrance à distance…
Cette présence, si pauvre aujourd’hui, à ma mesure, m’apprend à m’effacer devant La Présence, Celle qui se donne à tous les cœurs qui L’appellent, Le cherchent et Le désirent, Celle qui germe en chacun et qui ne demande qu’à grandir. On goûte alors à la puissance de
la prière et à notre impuissance, et c’est un beau chemin.
Abandonner l’autre à cet Autre qui n’abandonne jamais personne…C’est un peu désapprendre à ne pas « porter » l’autre, c’est aussi accepter d’être un « serviteur inutile », c’est consentir à la confiance et laisser l’autre aller seul… Mais non, pas seul. Un Autre le porte, un Autre le tient, un Autre l’accompagne et l’accueillera, et c’est à chacun de faire son chemin… Aussi, même si j’ai un peu l’impression d’abandonner ceux qui m’étaient confiés ou en tout cas qui avaient fait appel à moi, me voilà invitée à les « abandonner » à Celui qui n’abandonne jamais personne, et à sa Mère qui entoure chacun de ses enfants, de son manteau de tendresse et d’amour.
Partager des couleurs jusqu’au bout…
Avec une des patientes, quittée il y a 3 semaines en oncologie, et aujourd’hui hospitalisée en soins palliatifs, nous continuons de nous appeler et, même si les échanges se font plus rares et courts, nous partageons, avec son mari également, de beaux et intenses moments. Nos échanges téléphoniques ont été l’occasion de partager de belles choses : je lui envoie des prières et chants qui l’apaisent, elle m’envoie des toiles qu’elle a peintes. L’une d’elle, elle l’a peinte pour son petit-fils qui habite aux Etats-Unis et qu’elle ne pourra pas revoir malheureusement, petit bonhomme de quelques mois qu’elle n’a vu qu’une seule fois mais qui ne l’oubliera pas. Je la confie à vos prières : Anne et tous les autres.
Vivre en Communion de cœurs et de prière…
Avec notre équipe d’Aumônerie, nous prions ensemble, chaque soir à 19h, une dizaine de chapelet pour tous les malades, leurs proches, les soignants. Nous invoquons Notre Dame de la Peinière, prière proposée par Mgr d’Ornellas, et nous nous unissons à
toutes ces prières qui portent Haut notre misère, notre fragilité, nos douleurs humaines, notre espérance, et notre dépendance à Dieu, Père aimant et miséricordieux. Rien de ce que nous traversons ne lui est étranger. Aussi, c’est avec confiance que nous nous remettons dans Sa main pour qu’Il nous mène, chacun, sur un chemin pascal !

  YSAURE – Aumônier au CHP St Grégoire

Vous trouverez d’autres riches témoignages d’aumôniers hospitaliers pour vous encourager, sur la page AH de ce site.

Pastorale de la santé et de l'action sociale

45 rue de Brest,
CS 34210, 35042 Rennes Cedex
Tél. 02 99 14 35 29
sante@diocese35.fr

 

Rando des papas,
en lien avec l’OCH,
Pour tous les pères d’une personne malade ou handicapée
Samedi 03 octobre 2020