De la générosité et de l’imagination auprès de nos aînés durant le confinement

Depuis plusieurs semaines, nous sommes confinés : plus de visite dans les Ehpad et les personnes âgées habituellement rejointes à domicile doivent rester confinées chez elles sans voir personne. Notre pastorale des personnes âgées est d’autant plus confinée que l’ensemble des bénévoles qui anime son réseau sont des personnes « d’un certain âge » auxquelles on demande de rester chacun chez soi.
Cependant, chacun fait preuve de beaucoup de générosité et d’imagination pour rejoindre l’autre. Voici quelques témoignages glanés à travers notre diocèse :

« Nous ne sommes pas les plus à plaindre car nous avons de l’espace et la campagne qui est si belle, à proximité ! Le virus ne fait pas trop de dégâts par chez nous ou du moins, on en parle peu. Personnellement, je contacte -les personnes seules et âgées que je visitais régulièrement – par téléphone ; bien sûr le contact manque … ces personnes commencent à trouver le temps long ! Les fêtes pascales sont passées sous silence ; le mois de mai est tout proche et nous avions l’habitude de réciter ensemble le chapelet à la grotte de Lourdes située à proximité de l’église. Chacune s’organise et prie à la maison ; certaines peuvent disposer d’internet pour rejoindre Lourdes à l’heure du chapelet, d’autres se contentent de RCF. Nous essayons de tenir bon ensemble ! »

« Oui nous restons en lien avec les résidences présentes sur notre paroisse, la direction, les animateurs, car ils en ont grand besoin en ce moment. Nous envoyons très souvent de jolis textes, des messages de soutien, et nous avons quelques résidents à qui nous téléphonons pour rester en lien avec nos aînés qui nous manquent.
Pour Pâques, les enfants des écoles privées ont été sollicités pour confectionner des cartes qui ont été distribuées dans nos résidences. Ça été un miracle, car il y a eu beaucoup de cartes, un vrai succès, les résidents étaient enchantés ! et nous en avons même distribuées aux personnes âgés à domicile. Certains enfants avaient mis leur prénom et numéro de téléphone si bien que des échanges ont eu lieu. Moment extraordinaire pour Pâques ! »

« Le temps de confinement continue et nous ne pouvons pas aller à l’Ehpad, ni visiter quelques malades à domicile. Avec l’équipe de bénévoles, après concertation via le téléphone et internet, nous avons préparé, pour le mois de mai, mois de Marie, une feuille avec un message de tendresse et la prière à Notre Dame de la Peinière rédigée par Mgr d’Ornellas. Grâce à Claudine une belle présentation, illustrée par la statue et la chapelle de la Peinière et bien sûr un bouquet de muguet. Cette feuille a été envoyée aux résidents, via Stéphanie, l’animatrice qui a assuré le relais. Hier, Stéphanie nous a dit combien les résidents étaient heureux qu’on pense à eux et ont trouvé que c’était beau et qu’ils allaient dire la prière chaque jour. Pour les personnes malvoyantes, un membre du personnel pourra lire la prière.
Pour les personnes que nous visitons à domicile, j’ai fait un petit tirage et déposé un exemplaire dans la boîte aux lettres et nous gardons le lien avec elles une fois par semaine. »

« Les Résidents de l’Ehpad vivent un peu au ralenti. Cependant, les membres du personnel font tout ce qu’ils peuvent pour rendre les journées aussi agréables que possible. Je reçois tous les jours, grâce à « Facebook », les photos des Résidents qui s’adonnent à diverses activités : tricot – belote – peinture – cuisine – gym…Cela me permet de n’oublier ni les visages, ni les prénoms ; et de garder un lien avec eux : un vrai bonheur ! Le personnel est admirable !… Le samedi, à l’heure de la messe, les Résidents peuvent suivre la Célébration sur KTO. J’ai envoyé à une des animatrices la prière à N.-D. de La Peinière de Mgr d’Ornellas. Des photocopies en ont été faites et distribuées aux personnes intéressées. J’ai fait également passer le message des cloches du 25 mars. Certains Résidents ont ainsi pu les entendre sonner. Pour ma part, je me suis établie une liste de personnes vivant seules chez elles et je leur téléphone une fois par semaine. Certaines me disent : « Vous êtes la première personne à qui je parle aujourd’hui ! » Ensemble, restons unis dans la prière et la confiance. »

« Je ne peux actuellement me rendre à la maison retraite, mais j’ai contacté les bénévoles qui m’accompagnent habituellement pour prendre de leurs nouvelles et savoir s’ils se portaient bien. Ensuite, je leur ai proposé d’établir un planning pour téléphoner aux résidents qu’ils connaissent et sont capables d’entendre et parler pour garder un lien avec eux et qu’ils gardent le moral. Ils ont accueilli cette proposition avec joie et cette chaîne a commencé en fin de semaine dernière. »

« Rejoindre les personnes à domicile n’est plus possible : « En gardant les distances ce serait possible quand même » me disait une personne très souffrante. Elle se bat pour vivre debout. Le contact n’a pas été rompu, au contraire, les appels téléphoniques ont pris la relève de part et d’autre : un besoin pour le moral. »

« En ce temps de confinement, je reprends des forces pour encore mieux me remettre au service le moment venu. »

Hélène Lubière – Responsable de la Pastorale des personnes âgées

Pastorale des personnes âgées (PPA)

Mme Hélène LUBIERE
02.99.14.35.29
par mail

 

Nous avons le plaisir de vous retrouver et de vous présenter notre programme de formation 2020-2021