Diocèse de Rennes

Parole de Mgr d’Ornellas : « Dieu est amour » (1 Jean 4,8)

Les « fraternités synodales » ont produit un beau fruit. Quelle fécondité dans l’échange fraternel que nous faisons en cherchant à correspondre à l’Évangile !

Paru dans Église en Ille-et-Vilaine n°296 – Avril 2018

Comme cela m’a été plusieurs fois propose, je souhaite que le diocèse s’engage dans des « fraternités de la Parole ». Elles permettront à tous de grandir dans la joie de la foi et le désir de la transmettre. Elles seront des lieux de miséricorde ou tout le monde pourra partager ce qu’il a sur le cœur et recevoir une écoute consolatrice.

La Lettre pastorale reflète vos propositions et les dynamismes de notre Diocese, sans pouvoir nommer tout ce qui s’y vit et tout ce qui a été proposé. Permettez-moi de mettre en lumière deux Orientations qui sont liées et qui irriguent tout ce que vit notre Église diocésaine.

> LIRE la Lettre pastorale

Aimer !

Voila un verbe qui ne nous laisse jamais indifférents. Nous sentons bien que nous sommes faits pour aimer et être aimés. Nous sentons aussi que nous sommes appelés à aimer davantage, avec plus de désintéressement et de gratuité. Comme l’a magnifiquement écrit sainte Thérèse de Lisieux : « Aimer c’est tout donner et se donner soi-même. » Saint Paul a écrit une page admirable sur l’amour. On l’appelle l’hymne à la charité. Il serait beau que cette hymne devienne la notre. Chacune de ses expressions nous rejoint et l’une d’entre elles nous parle plus selon certaines étapes de la vie. Cette hymne dit tout autant l’amour de Dieu pour nous et pour le monde, que notre amour pour Dieu et notre prochain.

Sainteté.

En parlant de l’amour et de sa croissance en nous, je pense a la sainteté. Le concile Vatican II nous a expliqué qu’elle réside dans « la plénitude de la charité », et pas dans autre chose. Il nous a dit que nous y étions tous appelés. Ainsi, avancer sur le chemin de la sainteté, c’est croître en amour. Cela est vrai pour chacun d’entre nous, quel que soit notre mode de vie personnelle, relationnelle et sociale. Quand Dieu nous appelle a la sainteté, il nous invite a grandir dans l’amour jusqu’à aimer a la manière de Jésus. Souvenons-nous avec joie que l’horizon de notre Baptême et de notre Confirmation, c’est la sainteté.

Quand Dieu nous appelle à la sainteté, il nous invite à grandir dans l’amour jusqu’à aimer à la manière de Jésus.

Or voici que le pape François nous adresse une Exhortation sur « la sainteté dans le monde actuel ». Quel bel encouragement ! Désirer être saint ne consiste pas à regarder en arrière mais à nous engager par amour dans le monde actuel pour y déposer la Lumière inépuisable de l’Évangile.

« Bien des fois, nous sommes tentés de penser que la sainteté n’est réservée qu’a ceux qui ont la possibilité de prendre de la distance par rapport aux occupations ordinaires, afin de consacrer beaucoup de temps a la prière. Il n’en est pas ainsi. Nous sommes tous appelés a être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. Es-tu une consacrée ou un consacré ? Sois saint en vivant avec joie ton engagement. Es-tu marié ? Sois saint en aimant et en prenant soin de ton époux ou de ton épouse, comme le Christ l’a fait avec l’Église. Es-tu un travailleur ? Sois saint en accomplissant honnêtement et avec compétence ton travail au service de tes frères. Es-tu père, grand-père ou grand-mère ? Sois saint en enseignant avec patience aux enfants à suivre Jésus. As-tu de l’autorité ? Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels. » (François)