Diocèse de Rennes

Entretien de Mgr d’Ornellas au sujet des récents scandales dans l’Église

L’Église catholique est ébranlée par des scandales d’abus et de crimes sexuels. Dans le diocèse de Rennes, une équipe de laïcs accueille les victimes et des formations spécifiques sont proposées aux prêtres. Monseigneur d’Ornellas, l’archevêque de Rennes s’est confié, à Pascal Simon du journal Ouest France.

Dans ce long entretien, l’Archevêque de Rennes évoque le procès Barbarin et « l’abîme de souffrances » des victimes qui « sont en même temps innocentes et gravement trahies par un prêtre ». Il revient sur la formation en deux jours proposés tout récemment par le diocèse de Rennes à une centaine de prêtres : « les prêtres veulent comprendre ce fléau de la pédophilie et quelles attitudes il convient d’avoir aujourd’hui. » « Nous voulons tout faire pour que ces actes odieux ne puissent jamais être commis. » ajoute t-il.

Mgr Pierre d’Ornellas détaille ensuite les mesures mises en place pour ces situations : écoute des victimes, mesures conservatoires à l’attention des prêtres fautifs et signalement auprès des autorités judiciaires… Il confie au journaliste que « il y a quelques années un prêtre [NDLR : du diocèse] a été renvoyé de l’état clérical par un décret du pape François. »

Interrogé sur son apparition dans le documentaire d’Arte portant sur les viols des religieuses, Mgr d’Ornellas explique : « Par cette célébration, nous voulions être du côté des victimes. C’est une étape dans leur libération. En tant qu’évêque, je leur ai demandé pardon. »

Approfondir votre lecture