Décès de Jean Vanier, prophète de la fragilité

Jean Vanier en 2016 lors du tournage d’une vidéo pour le diocèse de Rennes sur la miséricorde

Jean Vanier est décédé dans la nuit du 7 mai 2019. Le fondateur des communautés l’Arche était aussi un humble témoin de la foi et de la fragilité. Mgr Pierre d’Ornellas le connaît depuis 1973 et est actuellement l’évêque accompagnateur de l’Arche internationale.

Communiqué de Mgr Pierre d’Ornellas

Rennes – Mardi 7 mai 2019

Jean Vanier était un ami. Il m’a beaucoup apporté. Son ouvrage Ma faiblesse c’est ma force a marqué mon itinéraire d’étudiant. Ma première rencontre avec lui date de 1973. Le 25 avril dernier, j’ai célébré la messe dans sa chambre. Il m’exprimait avec une étonnante paix son désir de partir rejoindre Jésus auquel il a cru toute sa vie. L’Évangile lui a inspiré l’amour pour les plus petits et pour la paix entre les hommes. Sa relation avec la personne fragile en raison de son handicap mental m’a tout de suite impressionné : elle était une relation d’amitié profonde qui relie deux personnes.

Accompagner, avec des représentants des autres Églises chrétiennes, les responsables internationaux de l’Arche est une chance pour moi. L’Arche demeure prophétique à travers le monde : ses Communautés adressent un message lumineux sur la dignité et la vocation de la personne fragile et vulnérable : cette vocation est indispensable au cœur de notre société accaparée par la technologie et tentée par la performance. Grâce à l’Arche, nous comprenons que l’amitié avec la personne fragilisée en raison de son handicap mental transforme les cœurs et ouvre aux relations avec les autres au-delà des différences, pour construire un monde de fraternité et de paix. Par l’Arche, Jean a ainsi travaillé à la rencontre entre les hommes au-delà de leurs appartenances religieuses ou sociales. Il voulait l’union des cœurs. Il aimait dire à chacun : « Tu es plus beau que tu ne penses ! »

Avec beaucoup, je remercie Jean Vanier de toute l’espérance qu’il a apportée à tant et tant de personnes. Je rends grâce pour la fécondité de l’Arche qui demeure vivante et continue à se développer à travers le monde. Je partage la tristesse et l’espérance de tous ses membres, assistants, personnes accueillies et bénévoles.

VIDÉO : Mgr d’Ornellas raconte sa première rencontre avec Jean Vanier

EN SAVOIR PLUS

  • Les obsèques de Jean Vanier seront célébrées le 16 mai à Trosly-Brueil, dans l’intimité avec sa famille et des représentants de l’Arche (dont 4 personnes de L’Olivier à Bruz) et de Foi et Lumière. Retransmission en direct sur KTO à 14h.
  • Découvrir Jean Vanier : JeanVanier.larche.org. Vous pourrez déposer un message ou un témoignage.
  • En Ille-et-Vilaine : une communauté de l’Arche, l’Olivier, est installée à Bruz et plusieurs communautés de Foi et lumière
  • Cinéma : projection du film « Jean Vanier, le Sacrement de la Tendresse » le vendredi 24 mai, Rennes, cinéma L’Arvor, 20h15

Communiqué de l’Arche international :

Nous connaissons tous la place de Jean dans l’histoire de L’Arche et de Foi et Lumière ainsi que dans l’histoire personnelle d’un très grand nombre d’entre nous. Jean a eu une vie d’une immense fécondité. Nous voulons d’abord rendre grâce pour cela.

Dans son dernier message, il y a quelques jours, Jean nous disait : «Je me sens profondément en paix et dans la confiance. Je ne sais pas de quoi mon futur sera fait, mais Dieu est bon et quoiqu’il arrive, ce sera pour le mieux. Je suis heureux et dis merci pour tout. Du fond du cœur, mon amour pour chacun de vous.»

Vidéo

Méditation de Jean Vanier sur la miséricorde, réalisée par le diocèse de Rennes en 2016 pour l’Année de la miséricorde

Mgr d'Ornellas_©Michel Ogier

Mgr d'Ornellas © Michel Ogier

Monseigneur Pierre d’Ornellas
Archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo,
Pour la Cef : Membre du Comité Études et projets
et responsable du Groupe de travail "Bioéthique"