Bioéthique : Mgr d’Ornellas aux catholiques du diocèse « chacun doit discerner avec sérénité »

En lien avec le débat parlementaire sur la révision de la loi de bioéthique, Mgr Pierre d’Ornellas, Archevêque de Rennes, a adressé cette lettre à tous les curés de son diocèse, à destination des catholiques d’Ille-et-Vilaine.

Les débats concernant le projet de loi de bioéthique vont bon train à l’Assemblée Nationale. Chacun peut les suivre sur la chaîne parlementaire.

Le Groupe bioéthique des Évêques de France a publié un commentaire sur le projet de loi : Bioéthique, quel monde voulons-nous ? Discerner les enjeux d’humanité, Mame, Cerf, Bayard, 2019 (120 pages). Ce livre contient seize interpellations.

Personnellement, je me suis exprimé plusieurs fois sur ce projet de loi :

Tous ces documents, parmi bien d’autres, sont utiles pour que chacun puisse s’informer, se former et débattre afin de se faire un jugement raisonnable sur les enjeux actuels et complexes de la bioéthique.

Certains thèmes abordés sont graves : légaliser la naissance d’enfants sans père ; établir un nouveau mode de maternité ; possible marchandisation du corps humain ; création d’embryons transgéniques et chimériques ; extension des tests génétiques.

Que chacun sache s’engager pour une société où les êtres humains sont toujours considérés dans leur dignité inaliénable et inviolable ; pour une société où la fraternité suscite une solidarité effective pour les plus fragiles et les plus petits.

Pour cela, chacun doit discerner avec sérénité les moyens qui lui semblent les plus aptes pour exprimer sa vision d’une société fraternelle et juste. Respectez-vous dans la diversité de vos choix. Certains préfèrent garder le silence en agissant quotidiennement au profit des autres ou des plus démunis tandis que d’autres choisissent l’expression publique ou la proposition de formations en bioéthique. D’autres veulent écrire à leur député et sénateur qui ont la responsabilité de forger la loi et de la voter. D’autres enfin estiment que la manifestation – qui est un juste droit – est opportune et urgente. Tous peuvent s’engager dans la prière.

Catholiques, vous avez la chance d’être éclairés par la lumière de la foi qui donne une ample vision, juste et raisonnable, sur l’être humain et sa liberté responsable, sur la famille. Sachez reconnaître celles et ceux qui, tout en ne partageant pas votre foi, s’engagent aussi pour le respect de la dignité humaine chez tous en privilégiant l’éthique du soin et de l’attention aux plus vulnérables, et en refusant la domination et la séduction des techniques. Soyez attentifs aux souffrances qui s’expriment.

Même si cela n’est pas toujours facile, soyez heureux d’avoir la belle mission de servir, avec d’autres, dans notre société contemporaine. Vivez évangéliquement votre bel engagement ! Quel qu’il soit, « soyez toujours prêts à rendre raison de votre espérance avec douceur et respect », comme le demande l’Apôtre Pierre (1 Pierre 3,15-16).

Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes
Rennes le 2 octobre 2019

EN SAVOIR PLUS

Approfondir votre lecture

  • La prière de Mgr d’Ornellas pour sortir d’une bioéthique aveuglée

    Télécharger le guide des 4 prièreConsultez le résumé des 4 prières Pour ouvrir la démarche de prière et de jeûne « pour sortir d’une bioéthique aveuglée », Mgr Pierre d’Ornellas, responsable du groupe de travail des évêques de France « Église et bioéthique », a proposé sa propre prière dans une vidéo. L’Archevêque de Rennes souhaite sensibiliser largement les […]

  • « Que nos yeux s’ouvrent ! » – Jeûnons et prions pour sortir d’une bioéthique aveuglée

    VOIR AUSSI : La prière de Mgr d’Ornellas pour sortir d’une bioéthique aveuglée Le projet de loi relatif à la bioéthique sera débattu en seconde lecture au Sénat en ce début d’année 2021. Dans cette perspective, le Groupe bioéthique de la Conférence des Évêques de France invite à quatre journées de prière et de jeûne, […]

  • Participer à la Messe est en effet vital

    Dans un communiqué du 2 novembre 2020, l’Archevêque de Rennes confirme la suspension des messes en public dans les églises d’Ille-et-Vilaine jusqu’à nouvel ordre. Il partage « la souffrance » des catholiques. Ce lundi 2 novembre, en ce jour de prière pour les morts, je célèbrerai la Messe à la Cathédrale de Rennes, à 18h30, à la mémoire […]