Le 16 septembre, les évêques de France expliquent leurs positions sur la bioéthique

A l’approche des débats parlementaires sur la loi de révision des lois bioéthiques, la Conférence des évêques de France livrera ses positions lors d’un événement au Collège des Bernardins (Paris) le lundi 16 septembre à 18h30. Cette contribution au débat est à suivre en direct sur KTO et à Rennes.

Soirée retransmise en direct à Rennes

Lundi 16 septembre 18h30-20h15

  • Soirée retransmise en direct à Rennes : Maison diocésaine, 45 rue de Brest, entrée libre et parking gratuit.
    En présence de Jean Matos, Chargé de mission à l’Archevêché de Rennes pour les questions éthiques
  • A suivre sur KTO : sur votre télévision, et sur le site http://www.ktotv.com/bioethique, sur facebook et sur la chaine youtube.

Les intervenants

Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, responsable du groupe de travail sur la bioéthique prendra la parole après une introduction par Mgr Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, Président de la CEF et Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris.

D’autres intervenants, experts de la société civile (juristes, scientifiques) seront également amenés à prendre la parole.

Pourquoi cette soirée ?

Le 18 juillet 2019, le Conseil d’État, saisi par le gouvernement, a validé le projet de loi relatif à la bioéthique. Présenté en Conseil des ministres le 24 juillet 2019, il sera soumis au Parlement pour un vote prévu en octobre. Le 29 août, la commission spéciale de l’Assemblée a auditionné les représentants des cultes, dont Mgr d’Ornellas au titre de la Cef.

Ce projet de loi s’ouvre sur l’assistance médicale à la procréation dans ses incidences sur la famille. Le projet ouvre l’AMP aux couples de femmes et aux femmes célibataires, supprimant ainsi la condition d’infertilité diagnostiquée. Ce faisant, il transforme l’AMP, jusque-là exclusivement médicale, en une technique sociétale. S’ensuit une série de propositions destinées à l’établissement de la filiation des enfants conçus par recours à un don de gamètes ou d’embryons.

Qu’entendra-t-on à cette soirée ? « Une parole claire, précise, de dialogue bien entendu pour le service de la société » : c’est ainsi que la présente le père Thierry Magnin, secrétaire général de la Cef. Il souhaite que cette prise de parole de l’Eglise puisse faire « comprendre de l’intérieur ses positions, qui sont d’abord pour le service du dialogue et pour le service de notre société toute entière. »

Un livre publié ce même jour

Ce même 16 septembre, la Conférence des évêques de France publiera un livre sur ce sujet : Bioéthique. Quel monde voulons-nous ? Discerner des enjeux d’humanité.

Approfondir votre lecture

  • La prière de Mgr d’Ornellas pour sortir d’une bioéthique aveuglée

    Télécharger le guide des 4 prièreConsultez le résumé des 4 prières Pour ouvrir la démarche de prière et de jeûne « pour sortir d’une bioéthique aveuglée », Mgr Pierre d’Ornellas, responsable du groupe de travail des évêques de France « Église et bioéthique », a proposé sa propre prière dans une vidéo. L’Archevêque de Rennes souhaite sensibiliser largement les […]

  • « Que nos yeux s’ouvrent ! » – Jeûnons et prions pour sortir d’une bioéthique aveuglée

    VOIR AUSSI : La prière de Mgr d’Ornellas pour sortir d’une bioéthique aveuglée Le projet de loi relatif à la bioéthique sera débattu en seconde lecture au Sénat en ce début d’année 2021. Dans cette perspective, le Groupe bioéthique de la Conférence des Évêques de France invite à quatre journées de prière et de jeûne, […]

  • Participer à la Messe est en effet vital

    Dans un communiqué du 2 novembre 2020, l’Archevêque de Rennes confirme la suspension des messes en public dans les églises d’Ille-et-Vilaine jusqu’à nouvel ordre. Il partage « la souffrance » des catholiques. Ce lundi 2 novembre, en ce jour de prière pour les morts, je célèbrerai la Messe à la Cathédrale de Rennes, à 18h30, à la mémoire […]