Diocèse de Rennes

Participer à la Messe est en effet vital

Dans un communiqué du 2 novembre 2020, l’Archevêque de Rennes confirme la suspension des messes en public dans les églises d’Ille-et-Vilaine jusqu’à nouvel ordre. Il partage « la souffrance » des catholiques.

Ce lundi 2 novembre, en ce jour de prière pour les morts, je célèbrerai la Messe à la Cathédrale de Rennes, à 18h30, à la mémoire des évêques défunts du diocèse de Rennes. Ce sera la dernière Messe publique à la Cathédrale pendant tout le temps du reconfinement.
Les catholiques sont invités à participer dans leur église à la Messe de ce lundi 2 novembre afin de prier pour leurs défunts et pour tous les morts. Ce sera la dernière Messe publique dans leur église.
Pour beaucoup de catholiques, c’est une souffrance de ne plus pouvoir participer à la Messe pendant ce mois de novembre. Participer à la Messe est en effet vital et essentiel pour les catholiques pratiquants. Ils y puisent la force de l’espérance afin de la transmettre à celles et ceux qui en ont le plus besoin en ces temps si difficiles.
Les catholiques auraient pu venir dans les églises pour la Messe en continuant à respecter de façon responsable les gestes barrières, même si ceux-ci avaient été amplifiés. Quoiqu’il en soit, ils veulent vivre leur foi en étant solidaires de tous ceux qui subiront le confinement pendant ce mois de novembre.
Pour eux, la foi en Dieu les engage à la solidarité et leur donne un surcroît d’espérance.
Rennes, le 2 novembre 2020
+Mgr Pierre d’Ornellas
Archevêque de Rennes

Les messes pendant le temps de confinement

Comme durant le premier confinement le diocèse sera présent à vos cotés pour vous permettre de vivre au mieux votre foi durant ces temps difficiles. Chaque dimanche du confinement Mgr Alexandre Joly célèbrera la messe depuis la Maison Diocésaine en direct sur la chaîne YouTube du Diocèse de Rennes.

La quête

Les prêtres continuent de célébrer la messe et de nous porter dans leurs prières continuons de les soutenir à travers la quête à laquelle nous donnons en temps normal chaque dimanche.

Approfondir votre lecture