Cause de canonisation de Léontine Dolivet

Vous soutenez généreusement l’Association Diocésaine de Rennes par le denier et /ou une souscription paroissiale. Le service des pèlerinages de l’ADR est également habilité à recevoir votre don. Les avantages fiscaux sont les mêmes (si vous êtes imposable, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu 66% de votre don.)

Cependant, vu la complexité du travail, elle entraîne des dépenses : secrétariat (matériel, local, photos, photocopies) – déplacements – divulgation de la connaissance de la Servante de Dieu (médias – presse – communication).

C’est pourquoi, tous ceux qui veulent aider à la réalisation de cette cause sont invités à s’engager par un don sur ce site.

Qui est Léontine Dolivet ?

Mademoiselle Léontine Dolivet est née le 28 décembre 1888 à Betton (Ille-et-Vilaine). À 14 ans, elle note dans son carnet « Appel ». Elle souhaite devenir carmélite. Étant fille unique, elle reste auprès de ses parents.

C’est au cœur de sa paroisse qu’elle répond à l’appel de Dieu

Léontine Dolivet
Léontine à l’âge de sa consécration au Sacré-Coeur

À partir de 1905, après l’expulsion des Frères de Ploërmel et la fermeture de leur école pour garçons en 1903, Léontine donne une instruction religieuse aux garçons de la commune. Avec le soutien du Curé, elle les rassemble pour le catéchisme quotidien dans la maison de ses parents, avant d’utiliser l’ancienne école achetée par Pierre Dolivet, son père, en 1908. Mademoiselle Léontine Dolivet est née le 28 décembre 1888 à Betton (Ille-et-Vilaine).À 14 ans, elle note dans son carnet « Appel ». Elle souhaite devenir carmélite. Étant fille unique, elle reste auprès de ses parents. C’est au cœur de sa paroisse qu’elle répond à l’appel de Dieu

En 1909, elle crée à Betton « l’œuvre des catéchistes volontaires » pour la catéchèse des garçons de l’école publique.

En 1910, elle écrit : « Je suis une chrétienne, je suis une apôtre. » Elle prononce des vœux privés de chasteté et de pauvreté, se consacrant à Dieu. Elle rédige sa « règle de vie » en 1913 et se consacre au Sacré Cœur de Jésus en 1917.

Sa vie est rythmée par la messe quotidienne, la prière et la préparation du catéchisme. Chaque année, elle s’accorde une retraite spirituelle à son domicile en invitant à ne pas lui rendre visite pendant dix jours. Elle vit en « carmélite » dans sa commune et sa paroisse, accomplissant son apostolat de catéchiste.

Le 8 décembre 1957, à Betton, elle reçoit la médaille de reconnaissance diocésaine des mains du cardinal Roques, archevêque de Rennes, pour ces 53 années consacrées à la catéchèse.

Léontine Dolivet décède le 14 novembre 1974, à Betton, en la fête de tous les Saints de l’Ordre du Carmel.

Dolivet S

Réduction d’impôt

Si vous êtes imposable, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu 66% de votre don.
Donc, si vous voulez donner 100 €, vous pouvez verser 295 € (car 195 € seront déduits de vos impôts).