Diocèse de Rennes

Marcel Callo : un centenaire pour la fraternité

Rennes a fêté joyeusement le centenaire du bienheureux Marcel Callo les 5 et 6 décembre 2021. De nombreux jeunes, et des délégations françaises et étrangères, étaient présents à cette journée de célébration. Une exposition permanente sur le jeune rennais a été inaugurée à l’abbatiale Saint-Aubin.

Diaporama (cliquez pour agrandir)

Marcel Callo était un jeune rennais, un simple ouvrier, qui aimait organiser des jeux pour ses amis de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne à Rennes puis au STO en Allemagne. « Une chic journée ! » aurait-il certainement dit en voyant la belle ambiance donnée par le Bagad de Cesson-Sévigné, traversant ce dimanche le centre-ville de Rennes, emportant dans son sillage tous les jeunes des mouvements auquel il a participé : JOC, MEJ (Mouvement Eucharistique des Jeunes qui a pris la suite de la Croisade Eucharistique) et les scouts (Scouts et Guides de France, Scouts Unitaires de France, Guides et Scouts d’Europe). C’était bien une fête et même un anniversaire puisqu’un gâteau a été partagé en 100 parts, en fin d’après-midi à Saint-Aubin ! Gabriel, 11 ans, le plus jeune représentant de la famille Callo, a soufflé les bougies.

Messe centenaire - Orchestre inter-mouvement
Messe centenaire - Orchestre inter-mouvement

La messe d’anniversaire était célébrée dans la cathédrale de Rennes, archi-comble, et animée par les jeunes des mouvements. Orchestre et chœur réunissait des scouts des différents mouvements avec le MEJ. Aux lectures, on les retrouvait avec la JOC et des délégations étrangères. En procession furent portées une statue de bois représentant Marcel, appartenant aux Orphelins Apprentis d’Auteuil, un portrait du bienheureux, des bannières de paroisse, groupe scout ou école Marcel Callo.

« Cette fraternité qui animait les premiers chrétiens »

Dans son homélie, Mgr Pierre d’Ornellas a cité le jeune rennais : « Nous voulons vivre de cette fraternité qui animait les premiers chrétiens, comme eux nous sommes aidés par le Christ qui nous comble de ses grâces. » Un message fort pour les très nombreux jeunes présents. L’Archevêque de Rennes n’a pas cherché à édulcorer l’expérience vécu par le jeune bienheureux, en écho à la Parole de Dieu de ce jour, mentionnant sa douleur à la mort de sa sœur dans le bombardement de Rennes, puis « sa tristesse de ne pas assister à l’ordination de son frère Jean », dans cette cathédrale, et « de ne pas pouvoir célébrer ses fiançailles avec Marguerite ». Et bien sûr « les assauts sur le moral » en prison en Allemagne et « l’enfer » en camp de la mort à Mauthausen en Autriche.

Les offrandes
Les offrandes

Au cœur de cette souffrance, Marcel a été converti par l’amour du Christ : « Le Christ m’a consolé. » Mgr d’Ornellas a proposé aux jeunes présents de s’interroger, comme Marcel Callo : « Qu’ai-je à promettre au Christ pour l’avenir ? Qu’ai-je à changer dans ma vie ? Cher Marcel Callo, toi qui est bienheureux au Ciel, prie pour moi, pour nous tous. Aide-moi à trouver au fond de mon cœur quelle promesse je vais faire au Christ pour l’avenir de ma vie. »

Dans l’assemblée au premier rang, les deux sœurs de Marcel étaient accompagnées par une forte représentation de la famille Callo. Des cousins sont venus de loin ! Deux neveux, Michel et Jacques, racontent ensuite : « Notre maman évoque souvent Marcel et cette période de la guerre. Pour nous c’était quelqu’un de tout à fait ordinaire, même si c’est un exemple. On plaisante dessus, mais c’est une fierté. »

Le portrait géant de Marcel Callo domine désormais la place Sainte-Anne

Portrait géant et concert de louange

Après cette eucharistie, diffusée aussi en direct sur Internet, l’assemblée s’est retrouvée devant la basilique Saint-Aubin pour découvrir le portrait géant de Marcel Callo, placé sur la façade qui domine la très fréquentée place Saint-Anne. Toujours au son du bagad, 4 grands panneaux ont été dévoilés : l’artiste Mya y avait réalisé, la veille devant les passants, des graffs sur le thème du scoutisme, de la JOC, les portraits des 12 compagnons de prison en Allemagne et une évocation de l’Espérance. L’immense graff de la palissade du couvent des Jacobins en 2017, sur l’histoire de Marcel Callo, était déjà du même auteur.

Concert de Hopen dans l'abbatiale St Melaine avec 500 jeunes

Les participants ont ensuite été pique-niquer au lycée Saint-Martin, où les attendait un vin chaud accompagné de bretzels ! Près de 500 jeunes ont ensuite participé à un concert du groupe Hopen, dans l‘abbatiale Saint-Melaine, dans une belle ambiance priante et joyeuse !

Exposition : la force du combat de Marcel

La basilique Saint-Aubin accueillait alors le vernissage officiel de la nouvelle exposition consacrée au jeune bienheureux. La première heure fut consacrée à l’écoute d’extraits de lettres de Marcel, lues par le comédien Guillaume de Tonquédec, et entrecoupées de morceaux musicaux de grande qualité. Les deux historiens de l’Université Rennes 2, Marc Bergère et Samuel Gicquel, ont ensuite présenté leur regard particulier sur Marcel Callo, mis en scène sur les grands panneaux de l’exposition qui entourent désormais la nef.

Des délégations étrangères ont témoigné de l’importance de Marcel Callo dans leur pays, leur paroisse. Puis la maire de Rennes, Nathalie Appéré, a partagé son admiration pour « la force du combat de Marcel Callo » qui « constitue pour tous, croyants ou non, un exemple. » Mgr d’Ornellas a conclu cette cérémonie, dans l’église où a été baptisé Marcel, par une réflexion sur le « rayonnement mystérieux » de ce jeune béatifié en 1987, à partir d’extraits de ses lettres qui ont été découvertes ces dernières années. « Célébrer ce Centenaire était un dû à l’histoire, au présent et à l’avenir » a-t-il conclu.

Le concert-lecture du vernissage de l'exposition
Le concert-lecture du vernissage de l'exposition

Clôture de l’anniversaire

Le 6 décembre, jour même des 100 ans de Marcel Callo, les vêpres étaient célébrées à l’abbatiale Saint-Melaine, avec le Chœur d’Enfants de Bretagne. Inspiré par la vie du bienheureux, Mgr Pierre d’Ornellas a proposé « d’élargir notre cœur » en priant pour tous les jeunes, les prisonniers, les fiancés, les papas et les mamans, les parents endeuillés par la mort d’un enfant.

Vêpres solennelles présidées par Mgr d"Ornellas à l"abbatiale Saint-Melaine
Vêpres solennelles présidées par Mgr d"Ornellas à l"abbatiale Saint-Melaine

Approfondir votre lecture