• Saint Georges d'Attalia

    Capturé par l’aga de la région, il se convertit à l’islam et l’aga le maria à sa propre fille. Mais il voulut revenir à la foi de sa famille.

  • Saint Anthelme

    Il était né au château de Chignin, en Savoie, non loin de Chambéry, et préféra la solitude de la prière avec le Christ à la vie mondaine et chasseresse des grands seigneurs.

  • Saint Cyrille d'Alexandrie

    Docteur de l’Eglise. Patriarche d’Alexandrie en Egypte, comme l’avait été son oncle, il fut un écrivain fécond et un grand pourfendeur d’hérésies.

  • Saint Irénée

    Irénée venait d’Asie Mineure, comme beaucoup d’autres dans cette vallée du Rhône.

  • Saints Pierre et Paul

    On ne peut les séparer. Ils sont les deux piliers de l’Eglise et jamais la Tradition ne les a fêtés l’un sans l’autre.

  • Saint Georges d'Iviron

    Né à Trialéti en Géorgie, il fut consacré à Dieu au monastère de Jhakhouli et initié aux Saintes Ecritures par son oncle.

  • Saint Thierry

    Fils du seigneur Marcard, un seigneur qui était aussi un bandit de grand chemin. Mais le fils du seigneur devait être marié, et c’est le jour de son mariage que Thierry se rendit compte qu’il avait la vocation religieuse.

  • Saint Othon de Bamberg

    Il est né en Souabe, au sud-ouest de la Bavière. Il devint prêtre très jeune et fut choisi comme chapelain par la duchesse Sophie de Pologne.

  • Saint Thomas

    Thomas appelé Didyme (le Jumeau) fait partie du petit groupe de ces disciples que Jésus a choisis, dès les premiers jours de sa vie publique, pour en faire ses apôtres.

  • Sainte Elisabeth du Portugal

    Fille du roi Pierre d’Aragon, elle épousa à douze ans le roi Denys du Portugal qui régna trente-six ans, laissant le souvenir d’un bon souverain et d’un trouvère talentueux et célèbre.