Diocèse de Rennes

Pour une conversion pastorale de la préparation au mariage

Vidéo : interview de Alex et Maud Lauriot-Prévost sur l’évangélisation dans le cadre de la préparation au mariage

Lors de la rencontre diocésaine des équipes de préparation au mariage, samedi 22 janvier, une centaine de participants a pu entendre le message fort de Alex et Maud Lauriot-Prévost. Un appel convaincant à « une profonde conversion pastorale » basée sur une annonce personnalisée de la foi.

Yann Béguin

Cette journée annuelle de formation a rassemblé une petite centaine de représentants des équipes de préparation au mariage de 24 paroisses du diocèse. En ville ou en milieu rural, ils font tous le même constat : une grande part des couples qui demandent aujourd’hui un mariage à l’Église ont un lien faible avec la foi. Pour Alex et Maud Lauriot-Prévost, le diagnostic est sévère : les divorces sont très nombreux, « la situation est dramatique, il faut se remettre en cause ! » Les accompagnateurs doivent être plus « contagieux du message du Christ ! » Le pape François lui-même demande de « changer de vision », d’être plus des témoins (cf l’exhortation apostolique sur l’amour dans la famille, Amoris laetitia).

Maud et Alex Lauriot-Prévost, venus d’Avignon, animaient avec passion cette journée diocésaine

Faire l’expérience du kerygme du couple

« La préparation au mariage doit faire connaitre, par l’expérience, que l’Évangile de la famille est une réponse aux attentes les plus profondes de la personne humaine », annonce ce couple, auteur de plusieurs livres sur le couple chrétien et co-fondateur du mouvement de couples Priscille et Aquila. Avec sa longue implication dans l’évangélisation, Alex explique qu’il s’agit de « faire l’expérience du kerygme », c’est-à-dire d’un Jésus sauveur. « Est-ce que Jésus a libéré, guéri, notre couple ? » Il est bon de s’interroger sur ce que Dieu a fait pour moi. « Derrière la demande du mariage, il y a une soif que nous devons entendre. » complète Maud, évoquant cette « conversion de la fragilité ». « Le mariage est un défi impossible sans le Christ ! » ajoute Alex.

VOIR AUSSI : le site de la Pastorale familiale du diocèse de Rennes

S’appuyant sur un document de 2014 des évêques de France, Maud donne les 4 objectifs de cette préparation au mariage : accueillir les gens comme ils sont ; prioriser la rencontre avec le Christ ; partir de leur expérience ; proposer un chemin catéchuménal qui fait découvrir progressivement la foi. Pour Maud, l’attitude des accompagnateurs est centrale : envoyés en mission, « Nous sommes des miracles sur pattes ! Si nous témoignons nous-même de nos fragilités et de la façon dont le Christ nous a sauvé, nous pouvons donner envie. C’est le Christ qui nous permet de continuer à nous aimer. »

Témoignages de participants

« J’ai été frappé par cet appel à être des couples missionnaires. Il faut remettre du spirituel dans notre préparation au mariage, il faut mettre Jésus au centre ! »
(Jean Thomas – Paroisse Notre-Dame de Dinard)

« Nous n’avons pas peur de témoigner de notre vie de prière en couple, c’est notre force. On sent que, quand les gens ont vraiment fait la rencontre de Jésus, c’est pérenne, ils reviennent. Dans nos communautés rurales, il ne faut pas voir la quantité mais la qualité ! »
(Anaïg Rivalan – Paroisse St Judicaël – Plélan le Grand)

Comment, concrètement, la foi transforme la vie du couple ?

Cette attitude des couples accompagnateurs est exigeante ! Elle implique une relecture de vie pour déceler cette expérience intime de Jésus Sauveur dans leur parcours, une formation à la prédication en couple… « Évangéliser doit précéder le fait de sacramentaliser » afin que les cœurs soient touchés avant d’entrer dans les rites. Cela se fait en témoignant comment, concrètement, la foi transforme la vie du couple. Alex et Maud conseillent de s’intéresser aux nombreuses propositions dans l’Église, à choisir en fonction de sa sensibilité.

VOIR AUSSI : Se préparer au sacrement de mariage

Ils partagent aussi l‘expérience de plusieurs diocèses qui organisent une journée diocésaine annuelle pour les fiancés, un projet qui pourrait voir le jour en Ille-et-Vilaine. Dans le droit fil de cette journée, Bertrand et Véronique d’Hérouville, Délégués diocésains à la Pastorale familiale, annoncent l’organisation prochaine d’une formation diocésaine pour des couples missionnaires, sous la forme de 2 soirées.

Témoignages de participants

« J’ai noté la force de l’Esprit Saint : comment Dieu est avec nous et nous guide. Il nous faut relire cette démarche de foi. Depuis 10 ans que l’on fait cette préparation au mariage, on voit plein de choses positives chez des jeunes et moins jeunes. »
(Daniel Vanier – Paroisse St Clément de Rennes)

On a environ 60 % de couples qui ne connaissent presque rien de l’Église. Il faut revoir nos méthodes pour les accompagner. J’ai bien aimé aussi qu’on parle de ce qui est proposé comme suivi pour les couples après le mariage afin qu’ils ne lâchent pas. »
(Père Wilfried Kizaboulou – Vicaire à la Paroisse St Clément de Rennes)

Approfondir votre lecture