Diocèse de Rennes

Préparer son témoignage pour être plus missionnaire

Échange entre couples en janvier 2022 pour la préparation au mariage

Témoigner de sa foi, évangéliser… facile à dire, pas si facile à faire ! Que dire, comment toucher les cœurs ? La Pastorale familiale propose 2 soirées de formation sur ce thème. L’objectif est de vous aider à préparer votre « témoignage missionnaire » en couple.

Cette formation est née d’un besoin exprimé lors de la journée diocésaine des équipes de préparation au mariage, le 22 janvier 2022. Les intervenants, Alex et Maud Lauriot-Prévost, invitaient ainsi les accompagnateurs à être plus « contagieux du message du Christ ! ». Mais comment mettre en pratique cette exigence ?

LIRE AUSSI : Pour une conversion pastorale de la préparation au mariage

Formation au témoignage missionnaire en couple

2 soirées en visio : les jeudis 31 mars et 28 avril, de 20h30 à 22h30

La formation sera assurée par Matthieu et Claire Lecuit, membres de la Communion Priscille et Aquila, et animée par Christophe et Anne Drieu la Rochelle, pour la Pastorale Familiale du diocèse de Rennes.

Gratuit, sur inscription : sur ce lien.

Après votre inscription, vous recevrez un mail vous indiquant le lien de visio quelques jours avant le 31 mars !
La réunion se fera à l’aide de l’application Microsoft Teams mais vous n’êtes pas obligés de télécharger cette application, vous pouvez utiliser un navigateur (Chrome ou Edge).
Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter : formationspastoralefamiliale@diocese35.fr 

Pourquoi se former au témoignage ?

Une trentaine de couples du diocèse se lance dans l’aventure de la préparation de leur « témoignage missionnaire ». Dans leurs activités pastorales, mais aussi dans leur vie quotidienne, en famille, entre amis, collègues ou voisins, ils désirent rendre compte de leur foi, annoncer et témoigner de l’Evangile. Souvent cette annonce est difficile. Les mots qui viennent spontanément peuvent ne pas être adaptés, et les faits et exemples partagés ne pas toucher les cœurs. La rencontre avec un Dieu qui aime et qui sauve est difficile, et le kérygme n’est pas annoncé.

Pour évangéliser, l’essentiel est de faire l’expérience du Salut de Jésus, qu’il te fascine, qu’il soit le trésor caché, et qu’à le rencontrer, la joie déborde en toi. (Pape François)

Un non croyant se pose toujours cette question : « Que peut Jésus pour moi ? A quoi pourrait me servir la foi ? » Les gens sont attirés par la foi s’ils en perçoivent concrètement les bénéfices de vie, d’amour, de paix, dit le Pape François. Le témoin évangélisateur doit donc, avant tout, rapporter les fruits de sa foi dans sa vie : l’expérience de l’amour de Dieu, du Salut en Jésus Christ, l’expérience d’une vie nouvelle qui en a découlé : « être né de nouveau » Jn 3,3.

Pour construire un témoignage vraiment missionnaire, le point d’ancrage est la relecture de sa vie sous le regard de Dieu. C’est ensuite rendre compte avec humilité et en vérité de ce que Jésus Christ et l’Esprit Saint opèrent concrètement dans sa vie. Et les fruits sont variés : l’action de Dieu est crédible, l’amour du Christ ressuscité et la vie dans l’Esprit sont désirables, la foi et la vie en Eglise attractives.