Diocèse de Rennes

Rennes fête le centenaire du bienheureux Marcel Callo

Le 5 décembre 2021, le centenaire de la naissance du bienheureux Marcel Callo (1921-1945) sera fêté dignement à Rennes, sa ville natale. Une exposition sera inaugurée, en présence de délégations françaises et européennes, ouvrant au grand public le souvenir du jeune rennais, mort en déportation pour son activité missionnaire.

Le programme du centenaire

Samedi 4 décembre :

  • Réception des délégations à la Maison diocésaine de Rennes

Dimanche 5 décembre :

  • 10h30 : Messe solennelle à la cathédrale Saint-Pierre de Rennes (animée par les mouvements de jeunes) suivie d’une marche vers la basilique Saint-Aubin et d’un « apéritif festif avec Marcel » proposé à toute l’assemblée au lycée Saint-Martin.
  • 15h30 à 16h30 : les jeunes et les mouvements sont conviés à un concert de pop louange du groupe Hopen à l’abbatiale Saint-Melaine.
  • 17h : la basilique Saint-Aubin ouvre ses portes au grand public pour le dé­voilement de l’expo­sition exceptionnelle sur la vie de Marcel Callo

Lundi 6 décembre :

  • 9h-18h : visites commentées gratuites de l’exposition
  • 18h30 : vêpres solennelles à l’abbatiale Saint-Melaine

Resituer Marcel Callo au cœur de l’Histoire

Cette journée de fête sera marquée par l’inauguration d’une grande exposition permanente dans la basilique Saint-Aubin, aussi nommée Notre-Dame de Bonne-Nouvelle. L’église, qui donne sur la place Sainte-Anne au cœur du vieux Rennes, sera ré-ouverte à cette occasion après une longue fermeture liée aux travaux du métro.

Cette exposition est le fruit d’un important travail rassemblant historiens, scénographe, mu­séographe et archivistes. Elle retrace bien sûr la vie de Marcel Callo, mais apporte aussi un regard nouveau en la situant dans son contexte historique. « C’est, précisément, à travers l’objectivité même des faits et la singularité des événements uniques qui ont marqué son existence temporelle qu’un saint nous parle du Seigneur, qu’il nous montre l’œuvre de ce Dieu qui s’est fait chair » explique Thomas Gueydier, Postulateur de la cause du bienheureux et coordinateur du Centenaire.

Une histoire française et européenne

Ce weekend du 4 et 5 décembre, des délégations seront présentes à Rennes. Elles viennent de paroisse dédicacées à Marcel Callo : on dénombre 11 paroisse et 5 établissements scolaires à son nom en France. Elles représenteront aussi les diocèses d’Allemagne et d’Autriche où Marcel Callo a été envoyé au STO (Service du Travail Obligatoire), emprisonné puis déporté. Sa mémoire y est encore vivement entretenue. Le diocèse de Linz, où se situait le camp de Mauthausen en Autriche, a même porté, avec celui de Rennes, la béatification du jeune rennais, qui a été célébrée en 1987 par le pape Jean-Paul II.