Léontine Dolivet (1888-1974)

Femme célibataire consacrée au Cœur de Jésus, elle s’est engagée pendant 53 ans dans la catéchèse des garçons de sa commune de Betton en Ille-et-Vilaine.

Une vie de prière et d’enseignement

« Léontine a vécu et porté l’Évangile par toute sa vie, dans une grande simplicité et discrétion, animée d’un brûlant amour pour l’Eucharistie et d’un dévouement sans limite pour les enfants et les nécessiteux. « Grâce à la messe et à la communion, je m’efforcerai d’être l’Évangile du peuple », écrit-elle. » Ainsi la présente Marie-Anne Boever, postulatrice de sa cause de béatification. Elle poursuit :

« Sa réputation de sainteté – bien réelle chez des habitants de Betton –  n’est autre que celle d’une vie très ordinaire vécue de manière extraordinaire. Elle s’est consacrée à Dieu tout en restant dans sa famille. Elle a mûri sa vocation, approfondissant sans cesse la spiritualité de l’intelligence du cœur, transfigurée par une foi, une espérance et une charité ardentes, appuyée sur l’Évangile, les sacrements, surtout l’Eucharistie, et sur la vie des saints. Toute docile à l’Esprit Saint, elle a nourri une grande dévotion envers le Sacré-Cœur et la Vierge Marie.

Comme le Bon Dieu voudra

De cette vie de prière jaillira une vie apostolique très féconde pendant plus de 50 ans. Soucieuse d’éduquer les enfants par la catéchèse en les formant à la prière, d’aider les mamans à façonner leur vie chrétienne, de lutter contre l’indifférence religieuse et les dégâts du matérialisme, elle a su développer une méthode pédagogique en s’adaptant à la modernité ! « L’enseignement par les yeux » lui parut une évidence pour les garçons déjà bien agités. Ils se souviennent du caté en images, des films fixes en noir et blanc comme de la place du jeu, pour faire passer des leçons fondamentales.

Parmi eux, il y eut des vocations sacerdotales et parmi ses collaboratrices des vocations religieuses »

Léontine Dolivet

Léontine (au centre) reçoit la médaille de la reconnaissance diocésaine par le Cardinal Roques (à gauche) en 1957.

Une cause de béatification lancée en février 2017

Le 4 février 2017, lors du lancement de la Démarche synodale du diocèse de Rennes, Mgr Pierre d’Ornellas a annoncé officiellement l’ouverture de la cause de béatification de Léontine Dolivet. Le diocèse de Rennes initie cette procédure et a nommé Mme Marie-Anne Boever comme postulatrice, chargée donc de suivre tout son déroulement. Celle-ci explique : « Si Léontine Dolivet était parmi nous, elle dirait certainement : « Quel cadeau que cette démarche synodale pour mieux annoncer l’Évangile en Ille-et-Vilaine ! » En fait, Mgr d’Ornellas, notre archevêque, nous permet de dire aujourd’hui : « Quel cadeau d’avoir Léontine Dolivet pour nous aider à devenir de véritables évangélisateurs ! »« 

Le temps est venu de faire connaître Léontine Dolivet : nous pouvons lui rendre grâce de nous encourager par son exemple de vie à avancer avec assurance sur le chemin de l’Évangile et de la sainteté.

Chacun peut l’inclure dans sa prière et invoquer son intercession (voir prière ci-dessous).

Si des personnes obtiennent des grâces par l’intercession de Léontine Dolivet :

elles sont invitées à écrire à :
Postulation Cause de Léontine Dolivet, Archevêché de Rennes, 45 rue de Brest  35042 Rennes Cedex
Tél. 02 99 14 35 14,
Mél. postulation.leontinedolivet35@gmail.com

Mme Marie-Anne Boever, assure une permanence à la Maison diocésaine de Rennes, tous les mardis.

  • Sacré-Coeur

    Léontine Dolivet : Ma consécration au Sacré-cœur

    Le 10 aout 1917, à l’âge de 29 ans, Léontine Dolivet se consacre au Sacré-Cœur de Jésus avec cette prière. Une prière qui peut être relue à l’occasion de la Fête du Sacré-Cœur, située le 23 juin. O Jésus, à votre Sacré-Cœur, victime d’amour au Calvaire et dans l’Eucharistie, je me consacre à cette heure, […]

  • 170609 Chapelet de la Première Communion de Léontine Dolivet

    Léontine Dolivet : Jour béni de la Première Communion

    1910, toute jeune catéchiste encore, Léontine Dolivet écrit : « Jour béni de la Première Communion, jour de bonheur pour les enfants, jour de bonheur aussi pour les catéchistes dont ces chers petits ont été en quelque sorte le but de leur vie pendant cette année. » Marie-Anne Boever, Postulatrice Pourquoi était-ce une si grande joie pour Léontine ? […]

  • 170609 Melle Dolivet et les enfants du catéchisme en procession

    Léontine Dolivet : Naissance de « l’œuvre des catéchistes volontaires » de Betton

    Marie-Anne Boever, Postulatrice de la cause de béatification de Léontine Dolivet, propose de faire découvrir Léontine Dolivet à travers ses écrits. Régulièrement, elle interviendra ici autour d’un thème cher à la catéchiste de Betton. Au début du XXème siècle, comme tant d’autres, l’école privée des garçons de Betton fut fermée et la formation religieuse exclue […]

  • 170509 KTO La vie des diocèses

    Mgr d’Ornellas, invité de l’émission « La vie des diocèses » sur KTO

    Le 8 mai 2015, Mgr Pierre d’Ornellas, Archevêque de Rennes, était l’invité de la chaîne KTO pour présenter la vie de son diocèse. Entrecoupé de reportages, cet interview donne de précieuses informations sur la Démarche synodale, actuellement en cours dans le diocèse, et sur la vie de Léontine Dolivet. Depuis février dernier et pour un […]

  • 170330 Marie-Anne Boever_s

    Interview de Marie-Anne Boever : Postulatrice du procès en béatification de Léontine Dolivet

    Marie-Anne Boever répond aux questions d’Étienne Pépin, pour RCF Alpha, sur sa mission de Postulatrice du procès en béatification de Léontine Dolivet. Léontine Dolivet (1888-1974) est une femme célibataire consacrée au Cœur de Jésus. Elle s’est engagée pendant 53 ans dans la catéchèse des garçons de sa commune de Betton en Ille-et-Vilaine. Le 4 février […]

Cette prière est proposée avec la permission de Mgr Pierre d’Ornellas, Archevêque de Rennes, afin de solliciter l’intercession de Léontine Dolivet.

Seigneur notre Dieu,
nous te rendons grâce
pour Léontine Dolivet.

Tu l’as attirée à toi dans la prière.
Tu l’as nourrie de ta grâce par l’Eucharistie.
Tu l’as conduite sur le chemin de l’humilité et de la charité.
Tu l’as appelée à te consacrer sa vie.

Fortifiée par l’Esprit Saint,
elle aima d’un grand amour les enfants,
elle remplit fidèlement sa mission de catéchiste
au sein de sa Paroisse en Bretagne.

Par son intercession,
révèle-nous la grandeur du Baptême qui nous consacre à toi,
donne-nous  le même zèle à faire connaître Jésus, l’unique sauveur du monde,
accorde-nous la grâce que nous te demandons…

Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui
vit et règne avec toi dans l’unité du Saint Esprit, un seul Dieu,
pour les siècles des siècles. Amen.

Les personnes qui obtiennent des grâces par l’intercession de Léontine Dolivet sont invitées à écrire à :
Postulation Cause de Léontine Dolivet,
Archevêché de Rennes, 45 rue de Brest  35042 Rennes Cedex
ou envoyer un mail à : postulation.leontinedolivet35@gmail.com

L’image-prière réalisée par le diocèse de Rennes pour l’ouverture de la cause de béatification de Léontine Dolivet.

> TÉLÉCHARGER l’image prière (PDF)

Cliquez sur les 2 images ci-dessous pour les afficher en plus grand. Pour les enregistrer (format d’image JPG) dans votre ordinateur, faites ensuite un clic-droit sur l’image et « Enregistrer l’image sous… ».

Léontine Dolivet

 

Léontine Dolivet

Léontine Dolivet (1888-1974)

28 décembre 1888 : Naissance et baptême de Léontine Dolivet à Betton. Ses parents Pierre Dolivet et Marie-Reine (née Barbier) demeurent au 7 place de l’église, où ils tiennent un commerce. Léontine sera fille unique.

27 avril 1899 : première communion
Léontine est scolarisée dans l’école des sœurs.

23 avril 1901 : confirmation

13 mars 1903 : Sur son carnet de retraite, Léontine écrit le mot « Appel ». Souhaitant rentrer au Carmel,  elle y renoncera pour vivre une vie contemplative au cœur du monde.

20 septembre 1903 : Suite aux Lois Combes, les frères de Ploërmel sont expulsés et leur école des garçons à Betton est fermée.

1904 : Obtention probable du Brevet élémentaire.
Léontine fait quelques remplacements dans l’école des sœurs de Betton.
Elle soutient ses parents dans la gestion de leur commerce.

1905 : Début de son activité de catéchiste :
L’école des frères de Ploërmel ayant été fermée, les garçons n’ont plus d’instruction religieuse régulière. Dès cette époque, et avec le soutien du curé de la paroisse, Léontine commence à rassembler des garçons pour leur faire le catéchisme quotidien dans la maison de ses parents.

Demande en mariage par un clerc de notaire. Après une semaine de réflexion elle lui répond qu’elle a choisi de consacrer à Dieu toute sa vie.

1908 : M. Pierre Dolivet rachète l’ancienne école des frères.
Cette maison étant située à côté de l’école publique, Léontine y rassemble les garçons pour le catéchisme quotidien dans la grande salle.

1909 : Léontine crée « l’œuvre des catéchistes volontaires » afin de catéchiser les garçons de l’école publique.  Deux autres catéchistes rejoignent cette œuvre.
A partir de cette époque une soixantaine de garçons de la paroisse rejoindront quotidiennement « la salle » de la Maison Dolivet, pour suivre l’enseignement de Léontine et des autres catéchistes. Leontine consacrera toute sa vie à cette œuvre apostolique nourrie par une prière intense.

1910 : « Je suis une chrétienne, je suis une apôtre » écrit Léontine dans son carnet. C’est cette même année qu’elle fait des vœux privés.
Chaque année en juillet ou en aout, Léontine fait une retraite spirituelle personnelle de 8 à 10 jours.

13 juillet 1913 : Rédaction de son « règlement de vie » au retour d’un pèlerinage à Lourdes.

10 aout 1917 : Consécration au Sacré Cœur.

25 juin 1936 : Mort de la mère de Léontine.

2 mars 1939 : Mort du père de Léontine

1947 : Pèlerinage à Rome

31 aout 1958 : Le Cardinal Rocque revient à Betton pour remettre à Léontine la médaille pontificale « Bene merenti ».

14 novembre 1974 : Décès de Léontine en la fête de tous les Saints de l’Ordre du Carmel.

Quelques extraits de ses carnets

« La vie pour moi, c’est l’Eucharistie. N’est-elle pas comme l’incarnation renouvelée, la merveilleuse présence du Christ avec nous et en nous…Tout devrait être toujours prêt dans mon âme pour la visite de Jésus hostie…

Ma vie chrétienne consiste à vivre simplement ma messe tout au long du jour…vivre toujours entre deux messes. Ma vie doit ressembler à une procession du saint Sacrement qui s’en va de reposoir en reposoir et, entre chaque reposoir, on ne cesse de prier… Par l’Eucharistie, j’ai à devenir un ostensoir, un ciboire vivant qui montre Jésus aux autres. »

***

« Grâce à l’Eucharistie et à la communion, je m’efforce d’être l’Évangile du peuple ».

***

« Ma mission est de donner Dieu aux âmes et les âmes à Dieu. En tant que catéchiste, je dois essayer de vivre dans l’union à Dieu la plus intime. Je ferai du bien aux âmes dans la mesure ou je serai unie à l’Ouvrier Divin, dont je suis le petit instrument, pour favoriser l’union entre les catéchistes, donner l’apostolat de l’exemple, et témoigner un amour maternel aux enfants. Je veux cet apostolat aussi parfait, aussi pur, aussi désintéressé que possible »

***

« Me donner, me dépenser sans compter dans mon apostolat près des enfants. Oui, mais si je me donne moi-même, je ne donnerai rien. C’est le Christ lui-même que je dois désirer et m’efforcer de donner. Donc me laisser envahir par lui et le laisser vivre sans y mettre aucun obstacle ».

***

« Assaisonnons nos relations avec le prochain de recueillement, d’oraison, d’humilité »

***

« Nous avons beau travailler et faire de grands projets pour la gloire de Dieu, sans l’oraison il n’y a rien à espérer de nos travaux et de nos entreprises »

***

« Je dois supporter avec douceur mes imperfections…le Bon Dieu ne demande que la bonne volonté…et de nouveau il faut rayer de mon vocabulaire les mots crainte et découragement. Qu’importe ce que nous pensons »

***

« Comme le Bon Dieu voudra »

En proposant Léontine Dolivet à la béatification, Mgr Pierre d’Ornellas souhaite qu’elle soit reconnue comme un visage de sainteté, proche et ordinaire, mais qui a vécu sa vie comme « une apôtre » et à porté beaucoup de fruits.

Suivez dans l’onglet « Actualité »
les différentes étapes du procès de béatification.

Béatification ?

La béatification est l’acte solennel par lequel le pape déclare qu’un culte public peut être accordé à un serviteur de Dieu, selon les modalités prévues et dans des lieux déterminés (diocèse ou institut religieux). La personne béatifiée est ainsi donnée à tous comme exemple de vie authentiquement chrétienne.

Une fois béatifié, la personne est appelée Bienheureux ou Bienheureuse et peut être priée et vénérée.

Après la béatification, un second procès peut être entamé pour la canonisation du (de la) bienheureux-se, afin qu’il-elle devienne saint-e.

Qu’est-ce qu’un procès de béatification ?

La béatification n’aboutit qu’au terme d’une longue quête de la vérité qui prend la forme d’un procès où s’affrontent le promoteur de la béatification (le postulateur) et son adversaire, l’avocat du diable.

Pour aboutir, un procès de béatification doit pouvoir reconnaître valide un miracle réalisé suite à l’invocation du futur bienheureux-se. Dans le cas d’une mort en martyr de la foi, le miracle n’est pas demandé.

> Plus d’infos sur les béatifications et canonisation : site de la Liturgie catholique, site Croire de La Croix et cette infographie qui représente le parcours d’une cause de béatification