Diocèse de Rennes

Quelques questions autour du mariage…

Je suis baptisée, mon futur mari ne l’est pas, mais nous souhaitons nous marier à l’église. Doit-il se baptiser, et quelle est la marche à suivre ?
Vous n’êtes pas obligé(e) d’être baptisé(e) pour vous marier catholiquement.
Vous devez en discuter avec le prêtre qui vous unira. Celui-ci demandera alors une dispense auprès de l’évêché.

Quelle est la différence entre une bénédiction nuptiale et une messe de mariage catholique ?
Lors de la messe de mariage, l’eucharistie est célébrée. C’est une consécration et une communion avec le Christ.
Lors de la bénédiction nuptiale, seule la lecture des textes est réalisée. Sachez tout de même que dans les deux cas, le sacrement du mariage est le même.
C’est avec le prêtre qui vous mariera que vous déciderez de votre choix.

L’église nous propose un diacre pour la cérémonie religieuse. Quelle est la différence entre un diacre et un prêtre ?
Le mot diacre signifie « serviteur ». C’est un clerc qui sert l’église catholique ou orthodoxe.
Les diacres sont des personnes qui offrent leurs services à l’église, au même titre que les prêtres ; ils peuvent être mariés et avoir une vie professionnelle en dehors de l’église.  Si c’est un diacre qui célèbre votre mariage il n’y aura pas d’eucharistie.

Je suis divorcé. Puis-je me remarier à l’église ?
Vous pouvez vous remarier à l’église si et seulement si vous et votre mari/femme n’êtes pas déjà passés marié à l’église. Si vous êtes déjà mariés religieusement, vous ne pourrez pas vous remarier à l’église, (sauf en cas de veuvage), seulement à la mairie. Votre curé pourra vous proposer une messe avec un message particulier à l’intention de votre union civile, mais ce ne pourra être en aucun cas considéré comme un mariage religieux

Le choix des témoins
Vous les avez choisis parce qu’ils jouent un rôle dans votre vie et vous souhaitez qu’ils continuent, car vous avez confiance en eux. Ils sont témoins de votre amour et de votre engagement. À la différence des parrains et marraines de baptême, on n’exige donc pas d’eux qu’ils aient été baptisés. Ils peuvent être d’une autre religion. Leur rôle est, en effet, différent de celui des parrains et marraines au baptême : ils ont un rôle humain et non un rôle religieux comme les parrains et marraines. On peut choisir ses témoins dans sa famille ou parmi ses amis. Il n’y a aucun texte qui interdise à une mère d’être témoin. Un mari et sa femme peuvent être témoins ensemble.

Nombre de témoins de mariage
Le canon 1108 du Code de droit canonique dit que le mariage est célébré « devant deux témoins ». Il y en a souvent plus. Pour le mariage religieux, il n’y a pas de limite pour le nombre de témoins, mais sur le registre, il n’y a de place que pour deux signatures, même si on peut signer à côté. Pour la cérémonie civile en France, le maximum est quatre.