Du Camp Ad’eau à Cap & Tim : un programme spirituel pour les jeunes

200 adolescents ont participé en juillet au Camp Ad’eau à Keriadenn, sur Saint-Malo. Un programme original qui mixe vacances et enrichissement spirituel. Pour cette fin 2020, les propositions sont nombreuses pour les jeunes : Cap & Tim, Yes for Lord, Taizé lycéens…

Au programme de la Pastorale des jeunes – Silo pour fin 2020

> Programmes et inscriptions sur le site Silo : https://silo.asso.fr/

En raison du confinement, le programme des rassemblements du printemps a été décalé. Les rendez-vous seront donc proposés à la rentrée 2020 de façon plus concentrée :

  • Cap : le 26 septembre 2020 – pour les 4ème, 3ème & 2nde de l’année scolaire 2020-2021
  • Yes for Lord : le 26 septembre 2020 – pour les 1ère et Terminale de l’année scolaire 2020-2021
  • Tim : le 27 septembre 2020 – pour les 5ème de l’année scolaire 2020-2021
  • Taizé lycéens : du 26 au 30 octobre 2020 – pour les lycéens
Temps de prière du soir au Camp Ad'eau 2020

Temps de prière du soir au Camp Ad’eau 2020

Retour sur un camp Ad’eau en toute sécurité… et en toute spiritualité !

Début juillet, le traditionnel Camp Ad’eau s’est donc déroulé au terrain de la Pastorale des jeunes de Keriadenn, sur Saint-Malo. Tout a été fait pour respecter les contraintes sanitaires, comme par exemple diviser le camp en deux groupes, sur deux semaines, et multiplier la pratique des gestes barrières. Comme dans tout les autres camps de jeunes pendant cet été très particulier, dans l’enceinte du séjour, les participants étaient beaucoup plus libres. « Deux semaines de folie pour retrouver le goût de la liberté suite au confinement » constate Hélène Jardin, de l’équipe organisatrice.

A découvrir dans la vidéo : pendant ce séjour, une pédagogie originale est mise en œuvre. Ce temps de vacances propose un cocktail détente qui permet aussi aux jeunes de renforcer leur foi chrétienne, par les partages entre eux et par l’accompagnement de animateurs et des séminaristes. Chaque jeune, selon sa sensibilité et son expérience spirituelle, peut ainsi découvrir la prière personnelle ou collective, progresser dans sa réflexion… « Tous les matins on parle d’un thème en particulier comme la confiance ou le pardon, explique Clémence, une des animatrices.

Quentin, séminariste, ajoute que, cette année, une découverte des psaumes était proposée « et tous les soirs un temps de prière pour confier leur journée au Seigneur. » Un prêtre peut donner le sacrement du pardon le soir et célèbre la messe tous les jours à 18h. « Il y a vraiment un chemin qui se fait dans la liberté, à leur rythme ».