Diocèse de Rennes

Le Baptême

Le Baptême est le premier des sacrements, celui de l’entrée dans la vie chrétienne. Avec la Confirmation et l’Eucharistie, ils constituent ce qu’on appelle les sacrements de l’initiation chrétienne.

Pour demander le Baptême de votre enfant, prenez contact avec la paroisse proche de votre domicile. Commencez vos démarches au moins trois mois avant la date prévue pour le Baptême.

Si un enfant n’a pas été baptisé tout petit, il est aussi possible qu’il le soit lorsqu’il commencera le catéchisme, ou bien plus tard, en lien avec une aumônerie de collège ou de lycée (Enseignement catholique) ou sa paroisse (Enseignement public). Dans ce cas, il vivra un temps de préparation avant le Baptême, adapté à son âge.

Pour demander un Baptême d’adulte, contactez votre paroisse ou le service de catéchuménat du diocèse.

Présentation

Le Baptême est le premier des sacrements, celui de l’entrée dans la vie chrétienne. Avec la Confirmation et l’Eucharistie, ils constituent ce qu’on appelle les sacrements de l’initiation chrétienne.

Dans l’Évangile, Jésus présente le Baptême comme une nouvelle naissance (cf. Jn 3,5). Par lui, nous sommes unis au Christ, le Fils unique de Dieu le Père qui nous voit désormais comme ses propres enfants et nous donne part à l’Esprit d’amour qu’il partage avec son Fils.

Le Baptême est célébré de préférence à Pâques, durant le temps pascal ou le dimanche, jours où nous célébrons la Résurrection du Christ, la victoire de Jésus sur la mort. L’eau, symbole à la fois de mort et de vie, nous fait plonger (c’est le sens du verbe baptiser) dans la mort et la résurrection du Christ et nous lave ainsi de tout péché. Le baptisé meurt à son ancienne vie sans Dieu, pour entrer dans une vie nouvelle avec le Christ ressuscité. Il est invité à passer des ténèbres à la lumière, à demeurer fidèle à la grâce de son Baptême en luttant contre tout ce qui s’oppose à Dieu et en s’efforçant de vivre dans la grâce de l’Esprit Saint, à l’image du Christ dont il a revêtu la sainteté (symbole du vêtement blanc). Il fait désormais partie du peuple de l’Alliance, rassemblé par Dieu : l’Église.

Parce qu’il imprime dans l’âme un lien définitif que nul ne peut rompre, le Baptême demande à être préparé pour que les personnes soient conscientes de la grandeur du don qu’elles recevront et de l’engagement qu’il implique, surtout dans l’adhésion à la foi de l’Église. Dans la forme première du Baptême, celui des adultes, la préparation comprend différentes étapes de cheminement et dure, plus ou moins, deux ans. On appelle ce temps de préparation : le catéchuménat. Sauf cas particuliers, les adultes reçoivent ensemble les sacrements du Baptême, de la Confirmation et de l’Eucharistie dans la nuit de Pâques.

Dans le cas des petits enfants baptisés peu de temps après leur naissance, cette préparation a lieu bien sûr après. Ils auront à être éduqués dans la foi de leur Baptême. Comme pour tous les autres aspects de leur vie, leurs parents sont considérés comme leurs premiers éducateurs, aidés du parrain et/ou de la marraine. Les parents sont considérés comme les premiers témoins de la foi pour leur enfant et doivent s’engager également à ce qu’il soit plus tard catéchisé et poursuive son initiation chrétienne. Cette mission implique qu’ils soient eux-mêmes chrétiens (au moins un des deux) et disposés à adhérer à la foi de l’Église dans laquelle ils auront la charge de faire grandir leur enfant.

Si l’enfant n’a pas été baptisé tout petit, il est aussi possible qu’il le soit lorsqu’il commencera le catéchisme, ou bien plus tard, en lien avec une aumônerie de collège ou de lycée (Enseignement catholique) ou sa paroisse (Enseignement public). Dans ce cas, il vivra un temps de préparation avant le Baptême, adapté à son âge.

Préparation

La demande de Baptême est exprimée par les parents qui doivent tous deux être d’accord, même en cas de séparation. Il suffit de contacter la paroisse proche de votre domicile. Commencez vos démarches au moins trois mois avant la date prévue pour le Baptême.

Avant le Baptême, les parents doivent participer à une préparation qui a pour but de les aider à approfondir le sens du Baptême, ce qu’il réalisera dans la vie de leur enfant et l’engagement qui sera attendu de leur part.

Cette préparation s’organise généralement autour d’une ou deux rencontres avec des chrétiens formés pour cela. Elles ont souvent lieu en soirée, parfois le samedi matin ou après-midi, dans une salle paroissiale. Une autre rencontre est consacrée à la préparation de la célébration avec le prêtre ou le diacre qui célèbrera le Baptême.

Choix du parrain et/ou marraine

En vu du Baptême de leur enfant, les parents choisissent un parrain et/ou une marraine qui les aideront dans l’éducation chrétienne de leur enfant. Ils doivent être baptisés et confirmés, âgés de plus de 16 ans et mener une vie cohérente avec l’Église catholique. Ils peuvent être choisis parmi les membres de la famille ou les proches. Si l’un des deux n’est pas un chrétien confirmé ou bien chrétien d’une autre communauté (protestant, orthodoxe, etc.), il sera témoin et signera le registre comme tel.

Célébration

Généralement, la célébration du Baptême regroupe plusieurs enfants, leurs parents, parrains et marraines, et leurs proches.

L’Accueil

L’accueil se déroule à l’entrée de l’église :

  • les parents expriment leur désir que leurs enfants soient baptisés et leur engagement à les éduquer, avec les parrains et marraines, dans la foi chrétienne ;
  • le célébrant trace le signe de la croix sur le front des futurs baptisés, signe de l’Église qui les accueille en son sein ;
  • à la suite du célébrant, les parents, parrains et marraines font ce même geste sur les enfants.

La liturgie de la Parole

Entrés dans l’église, nous écoutons divers textes de la Bible qui révèlent l’importance du Baptême, que le célébrant commente ensuite.

Puis l’assemblée prie pour les futurs baptisés, pour la communauté paroissiale et pour d’autres intentions.

La litanie des saints

Elle invoque les saints de tous les temps, ceux qui sont dans la pleine communion avec Dieu, afin qu’ils prient pour ces enfants et les aident à vivre eux aussi en communion avec Dieu ;

L’imposition des mains

Enfin, le célébrant impose les mains sur les enfants pour demander à Dieu de les libérer de toute compromission avec l’esprit du Mal et leur donner de s’attacher solidement au Christ : « Nous t’en prions humblement : par la passion de ton Fils et sa résurrection, arrache-les au pouvoir des ténèbres ; donne-leur la force du Christ, et garde-les tout au long de leur vie. »

Au baptistère

Le célébrant bénit l’eau avec laquelle les enfants seront baptisés.

La prière de délivrance

Le célébrant demande ensuite aux parents, parrains et marraines de dire leur adhésion à l’alliance avec le Christ, en rappel de leur propre Baptême, en affirmant leur renonciation au mal et en proclamant leur foi en Dieu le Père, Fils et Saint-Esprit. Après quoi, il baptise les enfants. Toute l’assemblée chante pour exprimer sa joie.

Les signes et symboles du Baptême

Les nouveaux baptisés sont alors marqués d’une croix avec le Saint-Chrême (huile consacrée) pour qu’ils demeurent toujours dans le Christ.

Ils sont ensuite revêtus d’un vêtement blanc pour signifier la sainteté du Christ auquel ils sont désormais unis.

Enfin, le célébrant allume des cierges au cierge pascal et les remet aux parrains ou aux marraines qui sont chargés de veiller, avec leurs parents, à entretenir la lumière de la foi dans le cœur de leurs filleuls.

À l’autel

Au moment de conclure la célébration :

Tout le monde se rassemble près de l’autel pour dire le Notre Père, la prière que Jésus a enseignée à ses disciples et qui est dite au cours de chaque messe. Il est ainsi signifié que la communion avec le Christ, inaugurée par le Baptême, demande à être nourrie par l’Eucharistie, chaque dimanche.

Le célébrant bénit ensuite les parents des nouveaux baptisés et tous ceux qui sont présents.

Tous se tournent enfin vers Marie pour lui confier les nouveaux baptisés en chantant, par exemple, la prière du Je vous salue Marie.

Puis, les registres sont signés par le célébrant, les parents, les parrains et marraines.