Diocèse de Rennes

Pèlerinages diocésains : Notre-Dame de La Salette pour la reprise

ND de la Salette

Du 11 au 17 juin dernier, 37 personnes ont participé au pèlerinage de La Salette, premier pèlerinage diocésain à pouvoir se dérouler aux dates prévues. Il inaugurait les pèlerinages à venir en France : Pontmain le 23 juin et Lourdes du 10 au 16 octobre prochain.

Marie-Jo Harot, membre de l’Hospitalité diocésaine de Rennes

Dans la ville du saint curé d’Ars

Prière du Curé d'Ars

Organisé conjointement avec le diocèse de Quimper, ce pèlerinage invitait à prier dans de grands lieux de dévotion. Le premier d’entre eux est Ars, ville de saint Jean-Marie Vianney.

Nous y avons vécu la célébration eucharistique avec des groupes d’enfants qui se préparaient à recevoir leur première communion. En visitant sa maison, nous avons pu mesurer le dénuement dans lequel il vivait et la générosité qui le caractérisait !

Notre-Dame de la Salette

La Salette, Chemin de croix

Perchée à 1800 mètres d’altitude, la basilique de La Salette est le second lieu de pèlerinage de France, il accueille environ 300 000 pèlerins par an.

Deux jeunes bergers, Mélanie et Maximin, voient apparaître dans une lumière resplendissante la « belle Dame », en pleurs ; elle s’adresse à eux personnellement. Pendant ces 3 jours, grâce aux temps de prière proposés par le sanctuaire, le message délivré aux enfants nous est éclairé. Dans cette magnifique nature, nous avons vécu un chemin de croix à travers la montagne qui nous permet de mesurer, à la suite de Marie, l’Amour de Dieu pour chacun de nous : « Avancez mes enfants, n’ayez pas peur ! »

Notre-Dame du Laus

Notre-Dame du Laus

Détour par St-Etienne d’Avançon, pour faire connaissance avec Benoîte Rencurel à qui la Vierge apparaît et lui annonce qu’elle veut aider les hommes à reconnaître l’Amour que Dieu leur porte, et lui demande de faire construire une chapelle. Les apparitions se sont étendues sur 54 années et dans plusieurs lieux autour de St-Etienne d’Avançon.

Paray-le-Monial

Paray-le-Moniale, Chapelle de la Visitation

Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons dans la cité « du Sacré-Cœur ». Là où Marguerite Marie Alacoque connaît ses visons du Christ et reçoit son message d’amour pour les hommes : « Mon divin Cœur est si passionné d’amour pour les hommes et pour toi en particulier que ne pouvant plus contenir en lui-même les flammes de son ardente charité, il faut qu’il les répande par ton moyen et qu’il se manifeste à eux pour les enrichir de ses précieux trésors que je te découvre. »

Ce pèlerinage a été un moment fort de notre vie de foi

Les temps de prière, avec les communautés qui nous ont accueillis, et de méditations personnelles, les rencontres sur les sites, nous ont enrichis de la connaissance des lieux tout en nous invitant à changer nos vies.

J’ai aussi été frappée par l’attention et l’écoute que nous nous portions les uns aux autres !