La Parole de Dieu du 22 novembre 2020 méditée par… Dom Paul Delatte

Dom Paul Delatte (1848-1937)

religieux de l’ordre de Saint-Benoît, troisième abbé de Saint-Pierre de Solesmes de 1890 à 1921

 

Alors, quand tout sera sous le pouvoir du Fils, il se mettra lui-même sous le pouvoir du Père qui lui aura tout soumis, et ainsi, Dieu sera tout en tous (1·Corinthiens 15, 28).

Selon l’Apôtre Paul, l’achèvement dernier de notre vie surnaturelle consiste en ceci : que Dieu sera en nous et nous en lui. Nous serons en lui et à lui par l’adhésion de notre être tout entier, pensée, volonté, amour, action ; et cette adhésion sera universelle, constante, éternelle. Mais cette adhésion, c’est la loi même de la Trinité. Le jour où l’Esprit et le Fils de Dieu s’isoleraient l’un de l’autre ou du Père, ils cesseraient d’être Dieu.

Dieu est tout entier dans chaque personne divine, en chaque personne divine il n’y a que Dieu. On dirait que Dieu est tout, non pas seulement dans les personnes incréées, mais dans nos âmes créées et chétives ; dans la perfection du temps, dans la perfection de l’éternité bien plus encore, nos âmes adoptent le statut de Dieu, les mœurs incréées, les conditions de la vie intime…

Nous le voyons comme source de notre être, à toute heure, et avec conscience nous recevons tout de lui ; tout notre être retourne vers lui, une expérience intérieure nous avertit et nous rappelle que nous n’existons qu’en relation avec lui et que, dans l’ordre de notre vie surnaturelle, nous sommes pénétrés et enveloppés dans ce rapport de filiation que le Verbe soutient avec Dieu. Nous entrons ainsi dans la vie intime de Dieu, dans la famille de la Trinité.

(Source : La Bible des Peuples)

 

galet