Diocèse de Rennes

Projet de loi bioéthique : le point de vue de l’Église catholique

L’Église a toujours été présente aux débats qui touchent, d’une façon ou d’une autre, à la dignité de la personne humaine. Cette présence est constitutive de sa mission au service de l’homme en tant que « route fondamentale de l’Église. »

Depuis quelques décennies, une nouvelle « question sociale » a émergé en lien avec le développement des biotechnologies dans la mesure où elles risquent de forger une certaine conception de l’homme et de la société. Tout en encourageant les progrès des sciences biomédicales qui ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques, l’Église nous invite à un discernement.

Le point de vue de l'Église catholique

A l’occasion de la reprise du débat à l’Assemblée nationale sur le projet de révision des lois bioéthiques, Mgr Pierre d’Ornelllas, président du groupe de travail « bioéthique » de la Conférence des Évêques de France (CEF) et archevêque du diocèse de Rennes, donnera une conférence explicative  lundi 20 juillet de 14h30 à 16h (à suivre en direct ci-dessous).

À cette occasion, Mgr Pierre d’Ornellas et le groupe bioéthique de la Conférence des évêques de France signent cette tribune.

Les positions de la Conférence des évêques de France

Le 18 juillet 2019, le Conseil d’État, saisi par le gouvernement, a validé le projet de loi relatif à la bioéthique. Le projet de loi prévoit notamment d’étendre l’accès à la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes célibataires.

À cette occasion, la Conférence des évêques de France a livré ses positions lors d’un événement au Collège des Bernardins (Paris) le lundi 16 septembre à 18h30, en présence de Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, responsable du groupe de travail sur la bioéthique, Mgr Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, Président de la CEF et Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris.