Diocèse de Rennes

« Le sourire aux mille collines » Rwanda

Des paroissiens de Saint Judicaël en Brocéliande, Saint Julien-sur-Vilaine et Saint Aubin de l’Illet souhaitent créer des liens et aider leurs sœurs et frères du Rwanda, particulièrement ceux du diocèse de Cyangugu auxquels ils ont rendu visite en juillet 2019.

Réduction d’impôt

Si vous êtes imposable, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu 75% de votre don.
Donc, si vous voulez donner 100 €, vous pouvez verser 400 € (car 300 € seront déduits de vos impôts).

2-e1578675245622

« Le sourire aux mille collines » est un groupe paroissial créé à l’initiative d’une dizaine de pèlerins qui, avec Mgr d’Ornellas et le Père Protogène Butera, curé de St Judicaël en Brocéliande, sont allés à la rencontre des habitants d’un pays ayant vécu le drame du génocide en 1994.

Admiratifs de la démarche de réconciliation qui est conduite par l’état rwandais avec les Églises catholique et réformées, nous avons défini trois objectifs ( projets à long terme) :

  • 1- Aider l’association  » Le creuset du pardon – unité et Paix »
     » Inganzo Y’Imbabazi Ubumwe n’amahoro   » de la paroisse de Muyange
    , regroupant des personnes qui, suite au génocide, ont voulu travailler et passer du temps ensemble. Actuellement il y a 58 personnes, des veuves, des veufs, des hommes sortis de prison et des femmes dont les maris étaient encore emprisonnés.
    L’objectif est de leur fournir du matériel pour la fabrication de paniers artisanaux et de financer la formation nécessaire pour utiliser ce matériel. (environ 500 euros par an)
  • 2- aider les enfants de l’école primaire Nyabigoma (paroisse de Rasano) en construisant une ou deux classes en briques afin de remplacer de vieilles structures en bois. Plus de 200 enfants sont dans cette école. (environ 4000 euros par classe).
  • 3- Au niveau du diocèse de Rennes et avec notre archevêque, aider l’hôpital de Mibilizi, établissement du diocèse de Cyangugu, à renouveler son matériel médical vétuste ( radiographie, échographie,…) et permettre à des médecins français de former leurs confrères à l’utilisation de ce matériel sur place. ( Les quêtes des messes de confirmation de cette année seront dédiées à cette cause ).