Un récital sur la Passion pour clore un parcours de Carême avec l’art

170409_Concert Viviane Bruneau-Shen_2

Le 9 avril, un récital pour les Rameaux à Rennes

Pour le dimanche des Rameaux, les paroisses Sainte-Thérèse et des Sacrés-Cœurs de Rennes s’unissent pour proposer un récital de Carême qui mêlera textes, images et la musique de la pianiste de Viviane Bruneau Shen, vierge consacrée. Ce concert sera en fait l’aboutissement d’une préparation originale aux fêtes de Pâques utilisant les arts.

Les paroisses de Sainte Thérèse et des Sacrés Cœurs, à Rennes, proposent, durant le carême 2017, d’aller à la découverte de réalisations artistiques et d’approfondir le thème de la Passion du Christ, à l’écoute d’œuvres musicales et dans la contemplation d’œuvres picturales : un récital « Femme voici ton Fils » (textes, piano, images) sera donné le dimanche des Rameaux à l’église Ste Thérèse de Rennes à 16h par la pianiste Viviane BRUNEAU SHEN. Prix des places 10€, gratuit pour les moins de 16 ans.

Ce récital fait entrer dans le mystère de la Pâque ou du « Passage », comme dans une grande respiration, à travers la musique, la poésie et l’art pictural. Comme un dialogue à plusieurs voix, on pourra entendre tout à tour : la voix de Dieu dans la Sainte Écriture, la voix du Christ en croix, la voix du peuple gitan en pèlerinage s’exprimant dans les saétas, et enfin la voix des artistes traversés par le souffle de l’Esprit. Toutes ces voix viennent résonner dans le silence du cœur de Marie, Mère de Dieu et Mère des hommes.

Un programme musical espagnol

Les œuvres pour piano d’Albéniz, Granados et Falla qu’interprétera Viviane Bruneau-Shen, nous mettent en présence d’un riche patrimoine culturel, artistique et humain, où il est possible de déceler l’influence du romantisme allemand ou de la technique pianistique de Franz Liszt, aussi bien que des éléments hébraïques, arabes, gitans ou même indiens. Comme un cri jailli des profondeurs originelles de l’humanité, la puissance et l’intensité expressive de cette musique nous mettent en lien direct avec le dépouillement de l’être sur la Croix, lieu de combat ultime où Vie et Mort se font face.

A l’instar de Saint Jean de la Croix interprétant « a lo divino », les poèmes d’amour de son temps dont il s’émerveillait de la portée spirituelle qu’ils pouvaient prendre, les Goyescas de Granados ou les Chansons espagnoles de Falla, malgré ou plutôt à cause de leur caractère profane, nous ramènent au cœur du mystère de l’Incarnation. En effet, puisque le Christ s’est fait semblable aux hommes en toutes choses hormis le péché, toutes les passions, les joies et les peines des hommes deviennent une offrande dès lors qu’elles se laissent traverser par la lumière divine. Ainsi, la musique du piano ouvrira un espace intérieur ou chacun pourra se laisser rejoindre dans les profondeurs de son vécu, pour effectuer à son tour le pèlerinage au Mont Calvaire, où la Vie nouvelle est offerte.

170409 Viviane Bruneau Shen

Viviane Bruneau Shen lors de sa présentation à l’église Sainte-Thérèse de Rennes le 3 mars 2017

Un parcours de Carême en paroisse

Pour que la Beauté brille, elle doit être unie à l’amour et au partage : c’est pourquoi les paroisses, après avoir écouté une présentation des œuvres musicales par Viviane Bruneau Shen le vendredi 3 mars à l’église Ste Thérèse, prendront le temps de vivre deux rencontres- partages lors de soirées « soupe-pomme, prière ».

Sœur Marie-Aimée, prieure et fondatrice de la communauté des sœurs de la Nouvelle Alliance (Orne) animera ces rencontres-partages, les vendredis 17 mars salle paroissiale de l’église Ste Thérèse (place Hyacinthe-Perrin rue Bigot de Préameneu) et 31 Mars salle paroissiale de l’église  des Sacrés Cœurs( 48 bis rue Ginguené) à partir de 19h pour dégager la profondeur de deux thèmes illustrés musicalement :

  1. celui du dépouillement, (selon le texte de Ph.2, 5-8, et la 10°station du chemin de croix) : l’abaissement du Christ et le mystère de la pauvreté au cœur de nos vies.
  2. Celui de la compassion : avec les versets de l’Evangile de Jean : Jn.19,26 : « Femme, voici ton Fils » et la 6° station du chemin de croix : avec Marie, ouvrir notre cœur aux souffrants.

Viviane Bruneau-Shen, franco-chinoise et vierge consacrée

Écoutez l’interview de Viviane Bruneau-Shen :
le jeudi 16 mas à 7h22 et 19h15 dans « L’invité de la rédaction
A réécouter ensuite sur cette page

170409 Concert Viviane Bruneau-ShenMusicienne d’origine franco-chinoise, Viviane Bruneau-Shen présente une riche personnalité au parcours particulièrement atypique. Née à Tokyo, de père français et de mère chinoise, elle commence le piano à l’âge de deux ans. Arrivée en France, elle est reçue à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) dans la classe de Nicholas Angelich et Romano Pallottini, d’où elle sort diplômée en 2008. Lauréate de plusieurs concours nationaux et internationaux, Viviane Bruneau-Shen est invitée dès son plus jeune âge en tant que soliste dans des concertos avec orchestre (Mozart, Liszt), en récital dans des salles prestigieuses (Musée d’Orsay, Orangerie de Sceaux, salle Gaveau, Festival Chopin de Nohant) ainsi que pour des émissions de radio (France Musiques, France Culture, Radio Suisse Romande).

Parallèlement à sa carrière de pianiste, Viviane Bruneau-Shen se produit également au guzheng (cithare traditionnelle chinoise) tout en se dédiant à la composition. Héritière et trait d’union entre plusieurs grandes traditions spirituelles – christianisme, bouddhisme, confucianisme, taoïsme – après plusieurs expériences marquantes et une longue maturation, Viviane Bruneau-Shen s’engage à la suite du Christ. Elle est aujourd’hui Vierge Consacrée dans le diocèse de Séez, renouant ainsi avec un état de vie remontant aux origines du christianisme, qui connaît un regain de vigueur exceptionnel depuis une trentaine d’années. Viviane Bruneau-Shen s’investit dans de nombreux projets traduisant son désir profond d’œuvrer par la musique à la paix et à l’unification de l’être humain, et d’offrir cette musique unifiante aux personnes qui en ont le plus besoin.