Conférence et rencontre : “Bienheureux Père Lataste, apôtre des prisons” par Frère Thomas-Marie Gillet, dominicain.

Plerguer, monastère des dominicaines de Notre-Dame de Beaufort, 16h

 “Dieu ne nous demande pas ce que nous avons été, il n’est touché que de ce que nous sommes.” Ces paroles d’espérance, c’est le message du Père Lataste à des prisonnières de la Centrale de Cadillac (Gironde) en 1864. Il annonce la miséricorde de Dieu désireux d’offrir, dans l’instant, son pardon à tout être humain qui se détourne du mal, persuadé que “les plus grands pécheurs ont en eux ce qui fait les plus grands saints”.

Il fonde la congrégation dominicaine des sœurs de Béthanie, œuvre évangéliquement révolutionnaire où sont mêlées, dans la discrétion la plus absolue, d’anciennes détenues et des femmes qui n’ont pas connu d’expérience dramatique.

Prêcheur de la Miséricorde, le père Lataste a été béatifié le 3 juin 2012.