Diocèse de Rennes

Ordination sacerdotale d’Erwan Thibault et Hubert de Charnacé

Samedi 27 juin 2020, Mrg Pierre d’Ornellas a ordonné prêtre Erwan Thibault et Hubert de Charnacé (C de l’Emmanuel) à la cathédrale Saint-Pierre de Rennes. Une célébration priante et joyeuse à laquelle ont participé les familles des ordinands mais également leurs amis et des membres des communautés de leur paroisse d’insertion, en nombre restreint en raison des règles sanitaires.

En raison des règles sanitaires encore en vigueur, peu de personnes ont pu se rendre à la cathédrale pour participer à la célébration, notamment les membres des communautés paroissiales des paroisses d’insertion : Sainte-Anne en pays de Janzé pour Erwan et Saint-Martin de Vitré-Centre pour Hubert. Grâce au dispositif mis en place par les Productions du Regard pour assurer un direct sur la chaîne YouTube du diocèse (4 caméras, 4 cadreurs et une régie), le Service communication et RCF Alpha pour assurer les commentaires de la retransmission, plus de 650 connexions ont été établies pour suivre cette double ordination.

Des conditions particulières qui n’ont pas impacté la solennité de l’événement. Un quatuor, dirigé par Fabien Barxell, a accompagné les différents rites de l’ordination et l’Eucharistie.

Erwan Thibault - Mgr dOrnellas - Hubert de Charnacé

« Le sacerdoce du prêtre est entièrement référé au Christ et aux hommes. »

Dans son homélie, Mgr Pierre d’Ornellas est revenu sur la figure du prêtre : « Le prêtre agit in persona Christi capitis, comme nous le disons en latin, c’est-à-dire, dans le nom de Jésus. C’est Jésus qui agit à travers le prêtre, quels que soient ses aptitudes, ses qualités ou ses défauts. […] Il agit au milieu de nous de façon singulière et particulière par le sacerdoce ministériel. »

S’appuyant sur le Catéchisme de l’Église catholique, l’Archevêque a développé le sens du ministère sacerdotal :

Le sacerdoce du prêtre est entièrement référé au Christ et aux hommes. Il n’est pas référé à des idées humaines, ni à une stratégie humaine, ni non plus à des dons humains. Non, il est « entièrement référé au Christ et aux hommes […]
Le Catéchisme continue : « Le sacrement de l’Ordre communique « un pouvoir sacré », qui n’est autre que celui du Christ. » Le prêtre n’a pas de pouvoir. Malheureux prêtre qui exercerait son pouvoir alors qu’il est totalement au service d’un unique pouvoir sacré qui n’est autre que celui du Christ. Ce ne sont pas Pierre et Jean qui ont levé le paralytique et qui l’ont fait marcher. C’est uniquement le Christ ! Le Catéchisme termine : « L’exercice de cette autorité doit donc se mesurer d’après le modèle du Christ qui par amour s’est fait le dernier et le serviteur de tous. »
Le prêtre n’est pas quelqu’un qui prétend aimer le Christ. Mais le prêtre se tourne sans cesse vers le Christ pour recevoir de lui sa vocation, son appel, sa mission, sa nouvelle humanité, pour recevoir de lui cet enfantement qu’est l’Ordination sacerdotale.

Revoir la célébration dans son intégralité

Album photos des différents rites de l’ordination

Hubert et Erwan lors de la procession d’entrée dans la cathédrale et appel des candidats au presbytérat

Présentation des candidats au presbytérat par le P. Pierre de Cointet, recteur du Séminaire Saint-Yves et Engagement des ordinands au presbytérat

La Litanie des saints, prière d’intercession, est chantée pendant que les ordinands sont allongés sur le sol. Cette prostration signifie l’abandon de l’ordinand à Dieu dans son ministère pour toute sa vie.

Imposition des mains de Mgr d’Ornellas, Mgr Joly, et tous les prêtres présents et la prière d’ordination. L’imposition des mains signifie la mission confiée par le Christ, mission qui se transmet par les mains des Apôtres et de leurs successeurs. Erwan et Hubert revêtent alors leur chasuble.

Mgr d’Ornellas, dans un dernier geste, remet aux nouveaux prêtres la patène et le calice nécessaires à son nouveau ministère Le nouveau prêtre reçoit le pain et le vin qui deviendront dans l’eucharistie le Corps et le Sang du Christ.

Concélébration
Erwan et Hubert concélèbrent pour la 1re fois.

Tous les prêtres forment un cercle sur le parvis de la cathédrale et applaudissent les deux nouveaux membres du presbytérium.

Erwan Thibault - Mgr dOrnellas - Hubert de Charnacé