Diocèse de Rennes

S’approprier la synthèse diocésaine du synode

Par petits groupes, échanges animés autour de la synthèse diocésaine du synode

Nouvelle étape en Ille-et-Vilaine pour le synode sur la synodalité ! Le 11 septembre 2022, lors de la fête de rentrée du diocèse de Rennes, environ 300 catholiques ont réfléchi aux suites à donner à la consultation lancée par le pape François.

Que peut-on faire désormais de la synthèse diocésaine, publiée en mai dernier, et fruit de la consultation de 2500 catholiques d’Ille-et-Vilaine dans le cadre du synode ? Certes, le document a été transmis à la Conférence des évêques de France. Puis en juin, un document national a été rédigé d’après les contributions envoyées par tous les diocèses français. Celui-ci a désormais rejoint les synthèses des autres pays européens, afin d’alimenter le document de travail international, base à la réflexion des évêques pour le fameux synode d’octobre 2023 à Rome. Bref, le synode suit son cours… rendez-vous fin 2023 ?

VIDÉO : le reportage de la fête de rentrée du diocèse

Recevoir de façon nouvelle la synthèse diocésaine

Ce dimanche 11 septembre, au sanctuaire de Notre-Dame de La Peinière, Mgr Pierre d’Ornellas a invité les catholiques d’Ille-et-Vilaine à recevoir « de façon nouvelle » la synthèse diocésaine, « pendant cette année 2022-2023, en attendant le synode ». « Aujourd’hui, par ce synode, l’Esprit Saint suscite un souffle nouveau. » Cela concerne chacun, dès aujourd’hui, dans un esprit missionnaire : « Dieu a confiance dans le saint Peuple de Dieu pour qu’il soit une lumière pour le monde, pour tous ceux qui ne savent pas encore qu’ils sont appelés à entrer dans ce saint Peuple de Dieu. »

Mgr Pierre d’Ornellas présente brièvement la démarche du « synode sur la synodalité » proposé par le pape François

VOIR AUSSI : en vidéo, Mgr Pierre d’Ornellas introduit la matinée du 11 septembre sur le synode

Ce 11 septembre, les participants de la fête de rentrée diocésaine se sont répartis dans 10 ateliers. Après la lecture d’un extrait de la synthèse diocésaine, ils ont réfléchi par petits groupes de 6 personnes afin de partager ce qui les touchait dans cet extrait, issu des 500 contributions réalisées dans le diocèse. Après ce premier échange, ils ont pu dépasser le simple constat avec cette question : à quelle conversion cette réflexion nous appelle-t-elle ? Cela peut être au niveau personnel : le chrétien est en permanence invité à approfondir sa foi, à la purifier. Ou au niveau communautaire : dans ma paroisse, mon mouvement d’Église, une école ou une communauté… et même à l’échelle du diocèse.

Conversions personnelle et communautaire sont liées

« J’ai été marquée par le sérieux et la profondeur des échanges en groupes » constate Marie-Renée Hardy, référente diocésaine du synode. « Plusieurs groupes ont insisté sur le fait que les deux conversions, personnelle et communautaire, sont liées et que nous avons besoin de demander la force de l’Esprit-Saint pour avancer à la suite du Christ, à la rencontre de nos frères et sœurs. Vie de foi et vie de charité sont liées ! »

Petits groupes pour faire remonter des appels à la conversion

Les débats nourris de ces 10 groupes ont permis de faire remonter un certain nombre de pistes qui vont être étudiée. Mais sans attendre, certaines ont été reprises lors de la prière universelle de l’Eucharistie qui a suivi, sur la grande pelouse du sanctuaire. Vous pouvez retrouver ces phrases ci-dessous.

Rencontrer, écouter, discerner

Le matin, Mgr Pierre d’Ornellas avait rappelé que se mettre en route, dans ce « marcher ensemble » (sens du mot « synode »), peut se faire, très simplement, en suivant trois étapes.

  • Nous rencontrer : « Accueillir l’autre à tel point que l’autre, dans ses différences, ne me dérange pas… au contraire, il m’enrichit ! » explique l’Archevêque de Rennes.
  • Nous écouter : « L’écoute est difficile ! Elle n’est possible que pour un cœur parfaitement ajusté à Dieu. Écouter l’intrus, l’inattendu… Le pape François nous parle de cet apprentissage. On apprend à écouter… en écoutant ! »
  • Discerner : « Nous discernons ce que l’Esprit nous dit par nos frères et sœurs… pour témoigner de la lumière que nous avons reçue. » « Pour discerner des points de conversion, d’avancée. »
Temps d’échange autour des 10 thèmes de la synthèse diocésaine

« C’est une belle aventure que cette aventure synodale, avec laquelle nous devenons de plus en plus des frères et des sœurs dans le Christ, à l’écoute de sa Parole et de son Esprit. » a conclu Mgr Pierre d’Ornellas. « Personnellement, elle me donne beaucoup de joie et de confiance. C’est une grande chance pour nous d’entrer dans cette vie synodale ! »

Approfondir votre lecture