La Pastorale des Migrants

La Pastorale des Migrants s’adresse à tous les migrants, quelle que soit leur appartenance culturelle ou religieuse, en tenant compte de toutes les dimensions de la personne. Elle accorde une place spécifique à la dimension de la foi, souvent peu prise en compte par les autres acteurs de la solidarité. Elle aide les migrants croyants à vivre leur foi en France.

« Il s’agit de voir dans le migrant et le réfugié non pas seulement un problème à affronter mais un frère et une sœur à accueillir, à respecter, à aimer, une occasion que la Providence nous offre pour contribuer à la construction d’une société plus juste, une démocratie plus accomplie, un pays plus solidaire, un monde plus fraternel et une communauté chrétienne plus ouverte sur l’Évangile. » (…) « Il ne s’agit pas seulement de migrants, il s’agit aussi de nos peurs (…) qui nous privent du désir et de la capacité de rencontrer la personne qui est différente de moi ; elle me prive d’une occasion de rencontre avec le Seigneur.» (Lettre du Pape François pour la JMMR 2019)

La mission de la Pastorale des Migrants

La Pastorale des Migrants, est un service de l’Église diocésaine, dont la mission comprend quatre axes :

1. Accueillir, écouter, soutenir, accompagner humainement et jusque dans la dimension spirituelle, les migrants quelle que soit leur situation, qu’ils soient ou non croyants.

2. Soutenir les communautés catholiques issues de immigration qu’elles trouvent leur place dans l’Église diocésaine et qu’elles puissent y exprimer leur originalité et leur richesse.

3. Sensibiliser les communautés catholiques locales à l’accueil de ces frères étrangers, notamment par la célébration de la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, qui a lieu chaque année le dernier dimanche de septembre

4. Favoriser le « vivre ensemble » dans les lieux où se côtoient des personnes issues de cultures différentes en favorisant des échanges dans le respect des différences de culture et de religion.

La Pastorale des Migrants porte le souci d’éveiller l’ensemble des chrétiens à la réalité de la vie des migrants. Elle veille à leur intégration, s’ils sont catholiques, dans la communauté de la paroisse, en prenant en compte leur spécificité.

L'année de la Pastorale des Migrants

Deux grands rendez-vous rythment l’année pastorale :

1. La Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié (JMMR) Chaque paroisse est invitée à marquer ce jour en faisant une large place aux migrants « installés » sur son territoire. Un thème est donné et développé par le pape dans une « lettre» : la Pastorale des migrants propose chaque année des « supports » pour faire en sorte que les paroisses intègrent de leur mieux le thème d’année dans la liturgie du dimanche, en mobilisant ensemble paroissiens « autochtones » ou « venus d’ailleurs »! Des temps d’échanges, des veillées et des temps conviviaux pour partager culture et arts culinaires au cours d’un repas partagés sont également proposés.

2. La Journée diocésaine de Relecture, Pour « nourrir spirituellement » les acteurs de cet accueil la pastorale des migrants propose chaque année une journée de « relecture et formation du cœur ». Il s’agit d’une journée de rencontres, de réflexions, de convivialité et de célébrations autour d’un thème en lien avec l’engagement auprès de migrants.

Le réseau de la Pastorale des Migrants

Par ailleurs la pastorale des migrants anime un « réseau » composé par les collectifs/associations qui se sont constitués au sein des paroisses pour accueillir et accompagner des migrants ou réfugiés. Ces rencontres trimestrielles permettent d’échanger sur les pratiques, partager les joies et les difficultés au sein des associations et dans les paroisses où elles sont implantées.

L’équipe diocésaine de la pastorale des Migrants porte le souci de garder également des liens avec les chrétiens qui sont engagés dans des associations « non confessionnelles », engagés à titre personnel mais qui sont autant de présences d’une « Église en sortie », enracinée dans la société partout où il est question de la défense de la dignité de tout homme.

Le souci de prendre en compte la dimension de la foi et d’aider les migrants, – surtout ceux issus de minorités religieuses, – à vivre leur foi en France nous conduit à proposer également des temps de célébration inter-religieuse.

La Pastorale des migrants de notre diocèse ne comporte pas de permanents salariés mais est animée par un délégué diocésain (un diacre permanent) entouré d’une petite équipe* de 4 personnes. Elle fait partie de la « Diaconie Brétilienne et du Conseil diocésain de la solidarité.

L’équipe diocésaine de la pastorale des migrants est composée de :
Reniero Paolo (Délégué diocésain, diacre)
Barré Bernard
Comyn Jean-François
Louvet Théo (diacre)
Patsouris Willy

106e Journée mondiale du migrant et du réfugié

La 106e Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié se déroulera le 27 septembre prochain. À cette occasion, le pape François nous invite à tourner nos regards tout particulièrement cette année vers les « déplacés internes ». Paolo Reniero, diacre permanent, délégué épiscopal Pastorale des migrants Une situation alarmante C’est un drame qui concerne 41 […]

45 rue de Brest, CS 34210, 35042 Rennes Cedex
paolo.reniero1@gmail.com