Diocèse de Rennes

Abus sexuels : Mgr d’Ornellas adresse une lettre aux prêtres de son diocèse

En ce début de Carême, où l’Église est marquée par des scandales d’abus et de crimes sexuels, Mgr Pierre d’Ornellas adresse une lettre aux prêtres de son diocèse. L’Archevêque de Rennes, en union avec le Pape François, demande pardon et n’oublie pas les victimes. Il redis sa confiance aux prêtres d’Ille-et-Vilaine et les invite à suivre l’exemple du Christ.

« En cette période si douloureuse de la vie de notre Église, je vous redis ma confiance et ma reconnaissance pour votre vie donnée et pour votre service pastoral. (…) Je vous sais présents sur le terrain, attentifs aux uns et aux autres, lucides sur les difficultés, proches de personnes souffrantes, exclues, migrantes, allant parfois là où s’expriment les inquiétudes et les attentes de nos contemporains. (…) Tous, vous êtes mes premiers collaborateurs et je suis heureux de vivre avec vous ma mission d’évêque, assisté de Mgr Joly. »

Revenant sur l’actualité où de nombreux scandales sont révélés, l’Archevêque de Rennes « demande humblement pardon » « comme évêque de l’Église, en union avec le pape François », sans oublier les victimes : « Elles ont besoin d’être accueillies, écoutées et accompagnées avec délicatesse et dans la durée. »

Mgr d’Ornellas propose ensuite à ses frères prêtres une courte méditation sur le temps du Carême, centrée sur le Christ :  « Chers frères et amis, que les événements actuels et douloureux qui touchent l’Église ne vous fassent pas perdre de vue votre belle mission. »

Choisis par le Christ, les prêtres sont aussi instruits par Lui : « Le Christ nous dit comment et pourquoi être prêtre aujourd’hui dans notre monde. (…) soyez dans l’action de grâce en voyant les chrétiens qui recommencent, progressent, se donnent, prient, vivent de l’amour de Dieu. (…) Rendez grâce pour les chrétiens qui, avec d’autres, vivent la charité de Jésus pour les plus fragilisés. (…) votre ministère est irremplaçable. Notre société oppressée par le matérialisme et le consumérisme a soif de spirituel et de relations humaines authentiques. »

Avant vous et comme vous, Jésus est serviteur en choisissant le célibat, en vivant de justes relations avec tous, en particulier avec les femmes et les enfants. Apprenez toujours mieux de lui quelles sont les justes attitudes pour que, sans peur, vous alliez vers eux pour les écouter, les accompagner et leur parler avec respect de Dieu et de son amour qui sauve.

« Oui, votre mission est belle ! Face aux troubles et aux souffrances légitimes que vous ressentez avec des chrétiens, je vous redis avec amitié : soyez heureux d’être les prêtres du Seigneur Jésus. » « Avant vous et comme vous, Jésus est serviteur en choisissant le célibat, en vivant de justes relations avec tous, en particulier avec les femmes et les enfants. Apprenez toujours mieux de lui quelles sont les justes attitudes pour que, sans peur, vous alliez vers eux pour les écouter, les accompagner et leur parler avec respect de Dieu et de son amour qui sauve. » « Nombreux sont les fidèles, mariés, célibataires ou engagés dans la vie religieuse, qui reconnaissent le bienfait que Dieu leur fait, grâce à votre ministère. »

Pour conclure, Mgr d’Ornellas évoque le « Jeudi Saint, jour où est fêté le don du sacerdoce ministériel », en citant le Cardinal Christoph Schönborn : « La joie du prêtre sera avant tout de se consacrer entièrement à la croissance en sainteté des autres. Il sera leur serviteur. »

Approfondir votre lecture