20 ans d’épiscopat de Mgr d’Ornellas : « Serviteur de la Charité »

Monseigneur Pierre d’Ornellas, Archevêque de Rennes, a fêté ses 20 ans d’ordination épiscopale ce 10 octobre 2017 à la Maison diocésaine de Rennes.

Mgr Pierre d’Ornellas a été ordonné évêque à la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 10 octobre 1997, en tant qu’évêque auxiliaire du diocèse de Paris. Arrivé en Ille-et-Vilaine en 2006 comme Archevêque coadjuteur du diocèse de Rennes, il sera nommé Archevêque l’année suivante.

Présidant la messe à la Maison diocésaine, il a conclu son homélie en demandant de « prier pour que votre évêque soit toujours plus serviteur de la Charité ». Un clin d’œil à sa devise épiscopale : « A cause de son trop grand amour », une expression de St Elisabeth de la Trinité, carmélite canonisée en 2016.

Après la célébration, plusieurs personnes se sont adressés à l’Archevêque en faisant part de souvenirs personnels. Ihsan Jaafar, diacre permanent et responsable du service diocésain du catéchuménat, a rendu grâce pour ces 12 années dans le diocèse, allant du rassemblement de Pentecôte au stade de Rennes en 2007 aux visites pastorales dans les 78 paroisses du diocèse… en passant par sa propre ordination diaconale. Céline Bureau, du service diocésain de catéchèse, a partagé son attention aux plus fragiles et aux personnes handicapées.

Le père Henri Chesnel, vicaire général, a souligné « la passion intacte de Mgr d’Ornellas pour sa mission d’enseignement ». Citant le décret de Vatican II (Christus dominus) : « cette charge l’emporte sur les autres », Concile qui lui même est si important pour l’Archevêque. Il a fait allusion au nombre importants d’ouvrages publiés par Mgr d’Ornellas : bioéthique, spiritualité et plus récemment sur « l’économie humaine ». Un « service de la Parole de Dieu livrée à tous ».

Mgr d’Ornellas a reçu en cadeau une photo des rouleaux de la Torah de la synagogue de Rennes, avec la traduction placée au dessus : « Car de Sion sort la Torah » (Is II, 3). En réponse à ces discours et au cadeau, l’Archevêque a insisté sur la façon dont, pendant 12 ans, il s’était fait « évangélisé par les visites pastorales » et tant de rencontres informelles. Une expérience qui le pousse aujourd’hui à « s’engager dans l’action de grâce ».

 

Il fallait bien un gâteau d’anniversaire !