Soyons des Artisans de la Conversion Ecologique

« J’adresse une invitation urgente à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète. Nous avons besoin d’une conversion qui nous unisse tous, parce que le défi environnemental que nous vivons, et ses racines humaines, nous concernent et nous touchent tous. » (Laudato Si’ 14)

« Devenir artisan de la conversion écologique », ce titre choisi pour le dossier de la revue diocésaine Eglise en Ille-et-Vilaine d’octobre est bien un objectif majeur pour nous tous, individuellement et collectivement, en ce début de XXIème siècle. Dans l’encyclique Laudato Si’, le pape François nous y appelle, reprenant les mots mêmes de St Jean-Paul II avant lui. Une prise en considération sérieuse de l’état préoccupant de la planète ainsi que de ses conséquences pour ses habitants, aujourd’hui et demain, en fait une nécessité pressente. Et c’est bien d’une vraie conversion dont nous avons besoin, pas seulement des petits ajustements à la marge. Le projet en est d’autant plus enthousiasmant et, au plan spirituel, il trouve sa pleine signification.

La prise de conscience de la nécessité d’agir est de plus en plus largement partagée. Pourtant le passage à l’action est encore très timide, voire insignifiant. C’est la logique consumériste qui prime toujours sur le souci de protéger la nature.

Pourquoi ce décalage entre le constat objectif et la réaction qu’il appelle ? Sommes-nous tétanisés, dépassés par la situation ? Comment faire pour qu’on se mette en route, concrètement ? Comment devenir ces artisans de la conversion écologique ? Comment créer une dynamique autour de cette résolution ? Et, tout d’abord, comment lever les freins qui nous empêchent de nous engager ?

Plutôt que de développer une analyse approfondie qui risquerait de rester théorique, nous proposons de répondre à ces questions en formulant cinq fondements et convictions qui, nous le pensons, peuvent apporter motivation et encouragement, aider à dépasser certaines incompréhensions et soutenir une démarche authentique.

Pendant ce temps de carême 2018, nous vous invitons à suivre un parcours de réflexion à partir de ces cinq fondements et de références à l’encyclique Laudato Si’. Alors, rendez-vous dès la semaine prochaine autour de cette invitation : Se laisser toucher par ce qui se passe dans notre « maison commune ».

Et chaque fois, nous proposerons de continuer la réflexion grâce à un témoignage en vidéo. Cette semaine, Mélodie, bénévole du CCFD-Terre Solidaire, nous encourage à retrouver une relation plus proche de la nature par notre style de vie.