Écologie et foi

Le groupe « Ecologie et Foi » de Rennes, animé par le mouvement national « Chrétiens Unis pour la Terre », est ouvert à tous les chrétiens d’Ille-et-Vilaine désireux de promouvoir le respect et la sauvegarde de la Création.

Il accorde une même importance aux 3 dimensions :

  • louange et prière,
  • approfondissement des questions environnementales par l’étude et la réflexion,
  • et actions concrètes aux niveaux personnels et collectifs

> Voir aussi sur ce site la rubrique Écologie, sauvegarde de la Création.
> Site de la Conférence des Evêques de France : Laudato Si’

Derniers articles

  • Une vision chrétienne de l’écologie ?

    A l’occasion de la Saison pour la Création de septembre-octobre 2020, la paroisse Notre-Dame de Bonne-Nouvelle de Rennes a organisé un échange pour chercher à comprendre s’il existe une vision chrétienne de l’écologie. Cette soirée intitulé : « Dialogue et controverse » a permis un échange entre Gilbert Landais, (animateur à Rennes de Chrétiens Unis pour la […]

  • 6eme Temps de la Saison de la création 2020

    A l’occasion du temps de la Création, Chrétiens Unis pour la Terre vous propose de découvrir ou de relire chaque semaine un extrait du rêve écologique, culturel et social exprimé par le pape François dans son exhortation apostolique Querida Amazonia. Afin de partager ce souffle prophétique par-delà l’Atlantique, sont proposés en regard des extraits une […]

  • 5eme Temps de la Saison de la création 2020

    A l’occasion du temps de la Création, Chrétiens Unis pour la Terre vous propose de découvrir ou de relire chaque semaine un extrait du rêve écologique, culturel et social exprimé par le pape François dans son exhortation apostolique Querida Amazonia. Afin de partager ce souffle prophétique par-delà l’Atlantique, sont proposés en regard des extraits une […]

  • 4eme Temps de la Saison de la création 2020

    A l’occasion du temps de la Création, Chrétiens Unis pour la Terre vous propose de découvrir ou de relire chaque semaine un extrait du rêve écologique, culturel et social exprimé par le pape François dans son exhortation apostolique Querida Amazonia. Afin de partager ce souffle prophétique par-delà l’Atlantique, sont proposés en regard des extraits une […]

  • 3eme Temps de la Saison de la création 2020

    A l’occasion du temps de la Création, Chrétiens Unis pour la Terre vous propose de découvrir ou de relire chaque semaine un extrait du rêve écologique, culturel et social exprimé par le pape François dans son exhortation apostolique Querida Amazonia. Afin de partager ce souffle prophétique par-delà l’Atlantique, sont proposés en regard des extraits une […]

Parcours de formation Laudato Si’

Vous trouverez ici les supports des interventions du parcours Laudato Si’ ainsi que les grilles de lecture proposées pour chaque chapitre.

Introduction à Laudato Si’ par Sr Maryvonne Nivoit

 


Chapitre 1 : 3 décembre 2018

 


Chapitre 2 : 4 février 2019

 

Supports des interventions :

 


Chapitre 3 : 25 février 2019

 


Chapitre 4 : 18 mars 2019

 


Chapitre 5 : 6 mai 2019

Grille de lecture du chapitre 5

Quelques phrases extraites de l’encyclique sur lesquelles nous vous proposons de réfléchir. Elles serviront de support à l’animation de l’atelier :
6 phrases du chapitre 5

 


Chapitre 6 : 17 juin 2019

Grille de lecture du chapitre 6

La rencontre est consacrée à un échange entre les différentes religions sur le thème de l’écologie intégrale.

Introduction de Sr Maryvonne Nivoit

Regards protestants sur « la terre, notre maison commune » et l’encyclique Laudato Si’ par le Pasteur David Buick

Notes sur l’ensemble de la rencontre

Compte rendu

 


 

Et quelques adresses utiles pour aller plus loin sur certains sujets évoqués lors du parcours :
– site de l’association Hommes de Terre où on pourra suivre les aventures d’Ariane et Cécile. Ainsi que ce lien pratique pour accéder directement à la liste des articles.
– site de Chrétiens Unis pour la Terre et proposition 24h de prière pour le climat de CUT où on peut s’inscrire,
– site du Jeûne pour le climat.

«  La grandeur et la beauté des créatures font contempler, par analogie, leur Auteur » (Sg 13,5)

Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création
du 1er sept. 2016

Extrait du message du pape François (à télécharger ICI).

Ô Dieu des pauvres,
aide-nous à secourir les abandonnés
et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux.

Ô Dieu d’amour,
montre-nous notre place dans ce monde
comme instruments de ton affection pour tous les êtres de cette terre.

Ô Dieu de miséricorde,
accorde-nous de recevoir ton pardon
et de transmettre ta miséricorde dans toute notre maison commune.

Loué sois-tu.
Amen.

Cantique des créatures

Loué sois tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,
spécialement messire frère Soleil,
par qui tu nous donnes le jour, la lumière :
il est beau, rayonnant d’une grande splendeur,
et de toi, le Très Haut, il nous offre le symbole.

Loué sois tu, mon Seigneur, pour sœur Lune et les étoiles :
dans le ciel tu les as formées,
claires, précieuses et belles.

Loué sois tu, mon Seigneur, pour frère Vent,
et pour l’air et pour les nuages,
pour l’azur calme et tous les temps :
grâce à eux tu maintiens en vie toutes les créatures.

Loué sois tu, mon Seigneur, pour sœur Eau qui est très utile
et très humble précieuse et chaste.

Loué sois tu, mon Seigneur, pour frère Feu
par qui tu éclaires la nuit :
il est beau et joyeux,
indomptable et fort.

Loué sois tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la Terre,
qui nous porte et nous nourrit,
qui produit la diversité des fruits,
avec les fleurs diaprées et les herbes.

Loué sois tu, mon Seigneur, pour ceux
qui pardonnent par amour pour toi ;
qui supportent épreuves et maladies :

Heureux s’ils conservent la paix,
car par toi, le Très Haut, ils seront couronnés.

Loué sois tu, mon Seigneur,
pour notre sœur la Mort corporelle,
à qui nul homme vivant ne peut échapper.

Saint François d’Assise

 

La nature reflète ta beauté mon Dieu

La nature reflète ta beauté mon Dieu,
grande est ta création.
Comme le visage de mes frères,
la nature reflète ta beauté
et j’ai mal, Seigneur,
quand les hommes l’exploitent, la polluent, la détruisent.
Merci, mon Dieu, pour les matins d’été,
pour l’odeur de la pluie,
pour le chant de l’oiseau.
Ouvre nos cœurs, Seigneur,
au respect de ta création,
à l’amour de notre terre.
Aide nous à comprendre
l’importance de toute vie.

 (Communauté œcuménique de travail Église et environnement, Suisse)

 

Demain ne sera pas comme hier

Demain ne sera pas comme hier.
Mais avec Toi Seigneur,
je regarde devant avec confiance.
Je sais que le monde que je connais
va devoir changer.
Cesser le gaspillage, la pollution, l’exploitation
signifie moins d’opulence et moins d’exotisme.
Je sais aussi que changer de vie,
changer de cœur,
c’est aller vers plus de bonheur.

Tu m’invites à ne pas voir le changement
comme un renoncement,
mais comme un appel à plus de vie,
un appel à inventer un nouveau monde,
monde de partage,
loin de l’esclavage de l’avoir et du pouvoir
Tourné vers l’autre et la beauté du monde.
Tourné vers Toi.
Seigneur, avec Toi,
je vais dans l’Espérance.

Elise Bancon

 

Quelques références dans les Ecritures :

Genèse 1, 1-31 ; Genèse 2, 1-25 ; Genèse 9, 1-17 ; Ps 8, 2-10 ; Ps 18a, 2-5 ; Ps 32, 1-22 ; Ps 49, 7-15 ; Ps 64, 2-14 ; Ps 91, 2-16 ; Ps 92, 1-5 ; Ps 95, 1-13 ; Ps 99, 1-5 ; Ps 103, 1-35 ; Ps 135, 1-26 ; Ps 148, 1-14 ; Ps 150, 1-6; Isaïe 65, 17-25 ; Osée 14, 1-8 ; Matthieu 6, 25-34 ; Matthieu 20, 1-16 ; Romains 8, 18-25 ; Apocalypse 21, 1-7

Célébrer la Création

Pour des célébrations eucharistiques

Trois paroisses du diocèse nous ont transmis des propositions de déroulements de célébration pour le temps de la Création.

N’hésitez pas à vous en inspirer pour bâtir la vôtre… et, par la suite, à votre tour, vous pourrez nous communiquer votre déroulement pour compléter et actualiser notre liste :

Pour une célébration œcuménique

La trame utilisée par le diocèse de Paris lors de la COP21 pourra vous aider :

Pour une bénédiction

Quelques idées de chants

  • Laudato Si’ (Sois loué, Dieu créateur) – Patrick RICHARD
  • Bénissez le Seigneur – Communauté de Taizé
  • Ô Seigneur, à toi la gloire – Z 503 – Emmanuel Baranger
  • Bénissez son nom – EDIT 12 – Hubert Bourel
  • Psaume de la Création – C 556 – Patrick Richard
  • Qu’exulte tout l’univers – Chants de l’Emmanuel
  • La valse des créatures – EDIT 19-52 – Jacques JOUËT
  • Que ma bouche chante ta louange – Chants de l’Emmanuel
  • Gloire à Dieu par le chant du monde – Noël Colombier
  • Cantiques des créatures de Saint François d’Assise
  • Laudato Sii – L 19-93
  • Louez la bonté du Seigneur – Il est vivant 11-34
  • A toi la vie – Jean-Paul Artaud
  • Respectons la terre – Jean-Paul Artaud
  • Affaires planétaires (MEJ) – Julien Carton
  • Signes par milliers – K 226 – Jo Akepsimas
  • Que tes œuvres sont belles – A 219-1 – Jacques Berthier
  • Allez dire à tous les hommes – U 132-1 – Didier Rimaud
  • Les mains ouvertes devant Toi – P 93 – O. Vercruysse

Bonne préparation et belle célébration !

Un parcours quotidien en photos pendant le Temps pour la Création

Pendant le Temps pour la Création qui débute le 1er septembre avec la Journée Mondiale de Prière pour la Sauvegarde de la Création et s’étend jusqu’au 4 octobre, jour où nous fêtons Saint François d’Assise, les chrétiens sont invités à accorder une attention particulière aux questions écologiques.

Pour accompagner notre prière et notre réflexion, le groupe Chrétiens Unis pour la Terre, propose ci-dessous, dans l’onglet Temps Création, chaque jour une photo et un texte.

En vue de ce Temps, l’initiative « Regardez l’été autrement » nous appelait à mettre à profit la période estivale « pour porter un regard émerveillé sur les créatures qui, par analogie, nous font contempler la bonté et la beauté du Créateur » et à nous faire partager les images saisies au travers de nos objectifs d’appareils photo ou de smartphones.

Merci à ceux qui ont répondu à cet appel et nous ont envoyé les photos et les textes !

6eme Temps de la Saison de la création 2020

A l’occasion du temps de la Création, Chrétiens Unis pour la Terre vous propose de découvrir ou de relire chaque semaine un extrait du rêve écologique, culturel et social exprimé par le pape François dans son exhortation apostolique Querida Amazonia.

Afin de partager ce souffle prophétique par-delà l’Atlantique, sont proposés en regard des extraits une libre sélection de poèmes nés en Bretagne. Le synode pour l’Amazonie invitait à réfléchir à ce que serait, au sein des Églises, un ministère pour le soin de la maison commune. C’est aussi un appel qui nous est lancé…

55. Apprenant des peuples autochtones, nous pouvons contempler l’Amazonie, et pas seulement l’étudier, pour reconnaître ce mystère qui nous dépasse. Nous pouvons l’aimer, et pas seulement l’utiliser, pour que l’amour réveille un intérêt profond et sincère. Qui plus est, nous pouvons nous sentir intimement unis à elle, et pas seulement la défendre, et alors l’Amazonie deviendra pour nous comme une mère. Car « le monde ne se contemple pas de l’extérieur mais de l’intérieur, en reconnaissant les liens par lesquels le Père nous a unis à tous les êtres ».
57. … les croyants trouvent dans l’Amazonie un lieu théologique, un espace où Dieu lui-même se montre et appelle ses enfants.

Querida Amazonia, Pape François

Tenir

Tout ce qu’on a tenu
Dans ses mains réunies :
Le caillou, l’herbe sèche,
L’insecte qui vivra,
Pour leur parler un peu,
Pour donner amitié
A soi-même, à cela
Qu’on avait dans les paumes,
Que l’on voulait garder
Pour s’en aller ensemble
Au long de ce moment
Qui n’en finissait pas.
Tout ce qu’on a tenu
Dans ses mains rassemblées
Pour ajouter un poids
De confiance et d’appel,
Pour jurer sous le ciel
Que se perdre est facile.

Guillevic, Sphère, Gallimard, 1963


5eme Temps de la Saison de la création 2020

A l’occasion du temps de la Création, Chrétiens Unis pour la Terre vous propose de découvrir ou de relire chaque semaine un extrait du rêve écologique, culturel et social exprimé par le pape François dans son exhortation apostolique Querida Amazonia.

Afin de partager ce souffle prophétique par-delà l’Atlantique, sont proposés en regard des extraits une libre sélection de poèmes nés en Bretagne. Le synode pour l’Amazonie invitait à réfléchir à ce que serait, au sein des Églises, un ministère pour le soin de la maison commune. C’est aussi un appel qui nous est lancé…

52. Les plus puissants ne se contentent jamais des gains qu’ils obtiennent, et les ressources du pouvoir économique s’accroissent beaucoup avec le développement scientifique et technologique. C’est pourquoi nous devrions tous insister sur l’urgence de « créer un système normatif qui implique des limites infranchissables et assure la protection des écosystèmes, avant que les nouvelles formes de pouvoir dérivées du paradigme techno-économique ne finissent par raser non seulement la politique mais aussi la liberté et la justice ». Si l’appel de Dieu exige une écoute attentive de la clameur des pauvres et de la terre, pour nous, « le cri que l’Amazonie fait monter vers le Créateur est semblable au cri du Peuple de Dieu en Egypte (cf. Ex 3, 7). C’est un cri d’esclavage et d’abandon, qui appelle la liberté ».

Querida Amazonia, Pape François

« Qu’entends-tu près de la rivière ?

Qu’entends-tu près de la rivière ?
– J’entends le vent qui fait bouger les vaches et bouillir le sang. Il y a dans le lierre et l’aubépine de quoi tenir mille années.
Qu’entends-tu près de la forêt ?
– J’entends la buse piauler et la jument ruer dans les fougères. Les hommes, vendus à la criée, se bousculent dans les halls de l’exil.
Qu’entends-tu près du cimetière ?
– J’entends de la mer les battements d’ailes et les roulements de galets. Comment ne pas douter quand toute trace s’efface dans le sable ?

Paol Keineg, Les poèmes de la vieille femme, Boudica,Taliesin et autres poèmes, Ubacs, Rennes,1990


4eme Temps de la Saison de la création 2020

A l’occasion du temps de la Création, Chrétiens Unis pour la Terre vous propose de découvrir ou de relire chaque semaine un extrait du rêve écologique, culturel et social exprimé par le pape François dans son exhortation apostolique Querida Amazonia.

Afin de partager ce souffle prophétique par-delà l’Atlantique, sont proposés en regard des extraits une libre sélection de poèmes nés en Bretagne. Le synode pour l’Amazonie invitait à réfléchir à ce que serait, au sein des Églises, un ministère pour le soin de la maison commune. C’est aussi un appel qui nous est lancé…

Inès de Chanterac

49. Il ne suffit pas de prêter attention à la conservation des espèces les plus visibles en voie d’extinction. Il est crucial de prendre en compte le fait que « pour le bon fonctionnement des écosystèmes, les champignons, les algues, les vers, les insectes, les reptiles et l’innombrable variété de micro-organismes sont aussi nécessaires. Certaines espèces peu nombreuses, qui sont d’habitude imperceptibles, jouent un rôle fondamental pour établir l’équilibre d’un lieu ».

Querida Amazonia, Pape François

L’inconnu me dévore

« Vous vivez dans une époque étrangement mesquine. On a remisé les questions fondamentales dans le placard. On a fait de la Lune un objet fabuleux. Mais c’est toute la création qui est fabuleuse, et très probablement amoureuse. Tout aime. Tout est habité par l’amour. Le cep se trouve enlacé par le tronc avide de la vigne. Voyez les bêtes comme elles se cherchent, s’embrassent dans l’herbe et dans les eaux. L’imperfection de la nature c’est la douceur du péché. Dieu ne s’est pas retiré tout à fait de ce qui vit, de ce qui naît, de ce qui remue à la surface de la terre. Il a laissé en chacun et en tout les traces de sa présence. Et tout est nostalgie de lui. Et vous aussi vous porterez sa nostalgie même si vous ne la reconnaissez pas. Ces traces, traduisez-les.
Par les nuits tombées, aimez à regarder les étoiles. Ce firmament éclaté de fulgurances appelle le Père qui s’est retiré dans les régions obscures. Les constellations dansent comme des houris la ronde de l’absence. Aimez à entendre le vent gémir d’être privé du souffle souverain. Et regardez la Mer prier le Grand Amant de revenir au plus tôt marcher sur les eaux. »

Xavier Grall, L’inconnu me dévore, Calligrammes, Quimper,1982


3eme Temps de la Saison de la création 2020

A l’occasion du temps de la Création, Chrétiens Unis pour la Terre vous propose de découvrir ou de relire chaque semaine un extrait du rêve écologique, culturel et social exprimé par le pape François dans son exhortation apostolique Querida Amazonia.

Afin de partager ce souffle prophétique par-delà l’Atlantique, sont proposés en regard des extraits une libre sélection de poèmes nés en Bretagne. Le synode pour l’Amazonie invitait à réfléchir à ce que serait, au sein des Églises, un ministère pour le soin de la maison commune. C’est aussi un appel qui nous est lancé…

Etang des Maffins Combourg – P.Jean-Yves Leborgne

44. L’eau est éblouissante dans le grand Amazone qui rassemble et vivifie tout alentour : « Amazone capitale des syllabes de l’eau, père patriarche, tu es la mystérieuse éternité des fécondations, les fleuves choient en toi comme des vols d’oiseaux… ». [54]
46. Les poètes populaires, qui sont tombés amoureux de son immense beauté, ont essayé d’exprimer ce que ce fleuve leur fait ressentir, et la vie qu’il offre sur son passage dans une danse de dauphins, d’anacondas, d’arbres et de pirogues. Mais ils déplorent aussi des dangers qui le menacent.

Querida Amazonia, Pape François

Genèse

« Et il y avait aussi
La Vilaine et L’Ille
Le Blavet et L’Isole
Il y avait L’Isole
Il y avait les rivières
Chantantes sous les saules
Il y avait le Blavet et L’Aulne
Et les saumons courageux
Il y avait les rivières
Et l’onde bretonne
Il y avait les peupliers
Et les frissons de l’automne
Il y avait mon pays d’eau
Il y avait le Blavet et l’Isole
Il y avait les saumons amoureux
Dans les frayères et les roches
Il y avait les rivières et les lacs
Et il y avait Brocéliande
Merlin et Viviane
Il y avait la terre
Il y avait les fleuves
Il y avait les rivières
Il y avait les rivières en dormition
Et il y avait ma vie qui s’en allait
Comme une écolière malheureuse
Sur le chemin du canal
Il y avait la terre
Il y avait les fleuves
Il y avait les rivières
Il y avait la souffrance humaine »

Xavier Grall, Genèse, Calligrammes, Quimper,1982


2eme Temps de la Saison de la création 2020

A l’occasion du temps de la Création, Chrétiens Unis pour la Terre vous propose de découvrir ou de relire chaque semaine un extrait du rêve écologique, culturel et social exprimé par le pape François dans son exhortation apostolique Querida Amazonia.

Afin de partager ce souffle prophétique par-delà l’Atlantique, sont proposés en regard des extraits une libre sélection de poèmes nés en Bretagne. Le synode pour l’Amazonie invitait à réfléchir à ce que serait, au sein des Églises, un ministère pour le soin de la maison commune. C’est aussi un appel qui nous est lancé…

croix Abbaye Campénéac – P.Jean-Yves Leborgne

Il faut donner aux entreprises, nationales ou internationales, qui détruisent l’Amazonie et ne respectent pas le droit des peuples autochtones au territoire avec ses frontières, à l’autodétermination et au consentement préalable, les noms qui leur correspondent : injustice et crime. …
Il faut s’indigner, comme s’indignait Moïse (cf. Ex 11, 8), comme s’indignait Jésus (cf. Mc 3, 5), comme Dieu s’indigne devant l’injustice (cf. Am 2, 4-8; 5, 7-12; Ps 106, 40)… Nous ne pouvons pas permettre que la globalisation se transforme en « un nouveau type de colonialisme ».

Querida Amazonia, Pape François

Morbihan

Ce qui fut fait à ceux des miens,
Qui fut exigé de leurs mains,
Du dos cassé, des reins vrillés,

Vieille à trente ans, morte à vingt ans,
Quand le regard avait pour âge
L’âge qu’on a pour vivre clair,

Ce qui fut fait à ceux des miens,
Pas de terre assez pour manger,
Pas de temps assez pour chanter

Et c’est la terre ou c’est la mer,
Le travail qui n’est pas pour soi,
La maison qui n’est pas pour toi,

Quatorze pour les rassembler,
L’armistice pour les pleurer,
L’alcool vendu pour les calmer,

Un peu d’amour pour commencer,
Quelques années pour s’étonner,
Quelques années pour supporter,

Je ne peux pas le pardonner.

Guillevic, Sphère, Gallimard, 1963


1er Temps de la Saison de la création 2020

A l’occasion du temps de la Création, Chrétiens Unis pour la Terre vous propose de découvrir ou de relire chaque semaine un extrait du rêve écologique, culturel et social exprimé par le pape François dans son exhortation apostolique Querida Amazonia.

Afin de partager ce souffle prophétique par-delà l’Atlantique, sont proposés en regard des extraits une libre sélection de poèmes nés en Bretagne. Le synode pour l’Amazonie invitait à réfléchir à ce que serait, au sein des Églises, un ministère pour le soin de la maison commune. C’est aussi un appel qui nous est lancé…

Inès de Chantérac

La protection des personnes et celle des écosystèmes sont inséparables. Cela signifie en particulier que là où « la forêt n’est pas une ressource à exploiter, elle est un être, ou plusieurs êtres avec qui entrer en relation ». La sagesse des peuples autochtones d’Amazonie encourage « la protection et le respect de la création, avec la conscience claire de ses limites, interdisant d’en abuser. Abuser de la nature c’est abuser des ancêtres, des frères et sœurs, de la création et du Créateur, en hypothéquant l’avenir ». … parce que – disent-ils – « Nous sommes eau, air, terre et vie du milieu ambiant créé par Dieu. Par conséquent, nous demandons que cessent les mauvais traitements et les destructions de la Mère terre. La terre a du sang et elle saigne, les multinationales ont coupé les veines à notre Mère terre ».

Querida Amazonia, Pape François

Spectacle général de l’univers

Il est un Dieu ; les herbes de la vallée et les cèdres de la montagne le bénissent, l’insecte bourdonne ses louanges, l’éléphant le salue au lever du jour, l’oiseau le chante dans le feuillage, la foudre fait éclater sa puissance, et l’Océan déclare son immensité. L’homme seul a dit : il n’y a point de Dieu.

Il n’a donc jamais, celui-là, dans ses infortunes, levé les yeux vers le ciel, ou, dans son bonheur, abaissé ses regards vers la terre ? La nature est-elle si loin de lui, qu’il ne l’ait pu contempler, ou la croit-il le simple résultat du hasard ? […]

Ceux qui ont admis la beauté de la nature auraient dû faire remarquer une chose qui agrandit prodigieusement la sphère des merveilles : c’est que le mouvement et le repos, les ténèbres et la lumière, les saisons, la marche des astres, qui varient les décorations du monde, ne sont pourtant successifs qu’en apparence, et sont permanents en réalité. La scène qui s’efface pour nous, se colore pour un autre peuple ; ce n’est pas le spectacle, c’est le spectateur qui change. Ainsi Dieu a su réunir dans son ouvrage la durée absolue et la durée progressive : la première est placée dans le temps, la seconde dans l’étendue : par celle-là, les grâces de l’univers sont unes, infinies, toujours les mêmes ; par celle-ci, elles sont multiples, finies et renouvelées : sans l’une, il n’y eût point eu de grandeur dans la création ; sans l’autre, il y eût eu monotonie. »

Châteaubriand, Génie du Christianisme, livre V, Paris, Migneret, 1802


Regards sur Laudato Si’

Nombreux sont ceux qui ont salué la publication de l’encyclique Laudato Si’ sur la sauvegarde de la maison commune. Pour beaucoup, c’est un texte puissant et éclairant, un appel formidable à porter un autre regard sur la Création, à changer notre rapport avec elle et avec les autres, car « tout est lié ». Il nous faut aller vers « une écologie intégrale ».

Pour vraiment nous nourrir de ce document de référence que nous a donné le pape François, il nous faut le lire et le relire, et partager sur ce que nous en retenons, ou sur les questions qu’il nous pose. D’une personne à une autre, ce ne sont pas les mêmes aspects que nous mettons en avant. Les échanges en sont d’autant plus riches.

C’est pourquoi nous vous proposons dans cette page, si vous le souhaitez, de partager un regard particulier que vous portez sur l’encyclique, un coup de cœur, une interrogation etc. Pour cela, envoyez-nous vos textes, pas trop longs, à l’adresse chretiensunispourlaterre35@orange.fr.

Afin d’amorcer la démarche, ce sont les membres du groupe Ecologie et foi qui proposent les premiers textes.

 


La beauté, la mystique, l’Eucharistie… et la Création,
de P. Teilhard de Chardin au pape François.

L’encyclique nous invite à changer de regard sur la Création car il y a « une connexion intime entre Dieu et tous les êtres », et « dans l’Eucharistie, la Création trouve sa plus grande élévation. » (LS 234-236).      P. Jean-Yves
Lire le texte ici

 


L’urgence dans Laudato Si’

La thématique de l’urgence traverse toute l’encyclique du pape François sur la sauvegarde de la maison commune…      Alice
Lire le texte ici

 


Domination, Ralentir, Relation, Créativité

Ces 4 mots – domination, ralentir, relation, créativité – apparaissent plusieurs fois dans l’encyclique Laudato Si’ et nous montrent une voie à suivre…    Anne-Marie
Lire le texte ici

 


Les 8 liens de Laudato Si’

Le pape répète avec insistance que tout est lié dans le monde. L’identification de 8 liens exprimés dans l’encyclique permet d’éclairer la notion d’écologie humaine.
P. Norbert-Marie
Lire le texte ici

 


Laudato Si’, une expression militante

Au moins 40 fois, le pape François critique sévèrement et explicitement les modèles et systèmes en place. Il appelle à de profondes réorientations. Les mouvements écologiques reçoivent l’encyclique comme un vif encouragement à poursuivre leur action.      Gilbert
Lire le texte ici

 


La racine humaine de la crise écologique

Pour le Pape François, la technique est utile, mais sans l’éthique elle conduit au totalitarisme de la puissance démesurée…     Gérard
Lire le texte ici

 


La confrontation de l’humanité avec la Création

Cette lecture de Laudato Si’ propose de se concentrer sur ce qui est dit de la confrontation de l’humanité avec la Création. Une confrontation inspirante qui, souvent, fonde les engagements écologistes personnels.      Bertrand
Lire le texte ici

 


Une rubrique proposée par un groupe local
de Chrétiens Unis pour la Terre

Contact :
Maison diocésaine, 45 rue de Brest,
CS 34210, 35042 Rennes Cedex
chretiensunispourlaterre35@orange.fr

Prêtre accompagnateur :
P. Jean-Yves Leborgne
Animateur : Gilbert Landais
Tél. 06 71 21 60 25

Parcours d’étude et d’échanges
Laudato Si'

Les autres mouvements et associations

> Tous les mouvements et associations