Diocèse de Rennes

Parole de l’Évêque – N’attendons pas, Dieu vient !

Paru dans Église en Ille-et-Vilaine n°324 – Décembre 2020

Au moment où je vous écris, demeurent beaucoup d’incertitudes. Qui peut affirmer avec certitude que l’horizon sera éclairci au sujet de la Covid-19 ? Dès lors, une tentation se glisse en nous : attendons d’y voir plus clair pour songer à autre chose.

Cela est sans doute légitime pour bien des domaines de la vie économique ou familiale. En effet, il faut bien attendre d’y voir un peu plus clair pour prendre des décisions en matière économique. De même, beaucoup espèrent savoir à quoi s’en tenir afin de pouvoir organiser les vacances familiales de Noël. Cependant, dans cette attente, la créativité n’est pas en reste : elle suscite de nouveaux moyens économiques ou de nouvelles attitudes en famille. On ne peut qu’être admiratif.

Ce temps de confinement, bien différent du premier, continue à nous apprendre qu’il nous faut vivre avec sobriété et que cela a des exigences qui sont intérieures. Sans une sobriété intérieure du cœur et des désirs, il est à craindre que la fin du confinement laisse la place à la surenchère des besoins à combler sinon tout de suite, du moins le plus vite possible.

Mais, faut-il attendre un avenir plus serein et plus évident pour vivre Noël ? Certes, Noël est célébré le 25 décembre. Ce mot ne signifie pas d’abord les cadeaux, même s’il est important de manifester son amour en faisant un cadeau. Noël a bien raison d’être la fête familiale car tout en cette fête évoque la joie familiale : l’arrivée d’un enfant. Bienheureux Noël qui consolide les familles dans leur amour et leur unité !

N’oublions pas que « Noël » a un sens sublime ! Du point de vue de la foi en Dieu, il est lourd de significations ! Ce mot évoque une naissance d’une femme vierge dans une pauvre masure (une étable ?) d’une célèbre bourgade de Judée.

Le nom de ce bourg est Bethléem, la fameuse ville de David ! Il s’agit donc de la lignée royale du peuple d’Israël dans laquelle cette naissance s’inscrit. Les promesses faites à Israël le concernent donc. Il vient les accomplir. Dieu sera avec son Peuple, à jamais ! Éternel est sa fidélité !

Le nom de la jeune femme est Marie. Elle est « comblée de grâce » et tout en elle est docilité à la Parole de Dieu. Femme humble, simple, pure, étonnée du regard de Dieu sur elle, et ardente pour visiter sa cousine âgée Élizabeth. Elle est une femme qui aime. Elle irradie l’amour avec tant de simplicité dans l’ordinaire des jours qu’elle dit « oui » à Dieu qui la sollicite. Bienheureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur !

Le nom du nouveau-né est Jésus, c’est-à-dire, « celui qui sauve son peuple de ses péchés ». Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-haut. Il est Dieu né de Dieu, fait chair dans le sein de Marie. Il se fait homme en tout semblable à nous, hormis le péché (Hébreux 4,15). Il est le Sauveur. Il vient véritablement habiter et vivre avec nous. Il vient nous visiter.

Voilà Noël : Dieu vient vers nous et se fait proche de nous pour nous sauver.

Mais alors, inutile d’attendre que l’horizon s’éclaircisse. Dieu vient aujourd’hui ! Dieu vient nous visiter alors même que nous ne l’attendons pas. Il vient comme un voleur, par surprise. Il vient dans le cœur prêt à écouter sa Parole. Il vient chez l’humble qui ne se pare pas de ses certitudes orgueilleuses. Il vient car éternel est son amour !

En ce temps de confinement et de déconfinement, n’attendons pas d’y voir plus clair pour accueillir Celui qui, mystérieusement mais si réellement, vient. Ayons de la créativité pour trouver les portes à ouvrir afin de Le laisser venir en nos cœurs, dans nos familles, à la maison ou en route. N’attendons pas, Il vient ! Très joyeux Noël à vous et à tous !

Mgr d'Ornellas_©Michel Ogier
Mgr d'Ornellas © Michel Ogier

Monseigneur Pierre d’Ornellas
Archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo,
Président de la Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat,
chargé des questions bioéthiques pour les évêques de France