Consultations pré synodales de la paroisse St Luc de Rennes (suite)

Communauté Chrétienne n° 231 – Mai 2022

 

4-14 décembre 2021 : le groupe de partage d’Evangile au local Secours Catholique, rue Saintonge

  1. Quand vous entendez parler de l’Église, quels mots ou quelles images vous viennent dans la tête ou dans le cœur?

Image positive :

C’est essayer de vivre l’Evangile au quotidien : « Aimez-vous les uns les autres » – Lieu de quiétude, de recueillement, de rencontre avec Dieu, d’approfondissement de sa foi – C’est l’Accueil, c’est une communauté de croyants, une famille – C’est une mère, un lieu d’engendrement, une joie vécue, un chemin de conversion – Marcher à la suite du Christ,- des personnes qui s’engagent ensemble pour bâtir un monde de justice et de paix.- des visages de femmes et d’hommes qui m’ont guidé, accompagné dans les pas du Christ.

Image négative :

Lieu qui manque d’ouverture – Une communauté resserrée sur elle-même – Les laïcs ne trouvent pas leur place – Les femmes : grandes oubliées – Une hiérarchisation sclérosante – Un faste dérangeant, choquant.

2. Comment là où nous sommes, participons-nous à ce « marcher ensemble » ? Dans nos lieux de vie (famille, quartier, associations …) Concrètement comment y participons-nous ? Y a t-il des difficultés ?

En famille : offrir l’écoute, les soutiens, les conseils nécessaires –

En paroisse : investissement dans divers services et mouvements (conseil paroissial /liturgique/ chorale, ACO…).  Le « marché ensemble » à Villejean se doit de passer par les structures du quartier : Centre Social, Maison de Quartier  – faire le lien avec les différentes structures et l’accueil des migrants.

La réflexion sur « Laudato Si » a permis d’ouvrir notre partage aux habitants du quartier et à lancer des initiatives.

Dans le quartier : Travail avec le Secours Catholique – Participation fraternelle à des activités avec des personnes d’autres cultures – En association : présence auprès des migrants – En vivant l’intereligieux : rencontre avec l’islam au sein d’Avicenne

En concrétisant « Laudato si » : – création d’un jardin (pour favoriser l’éveil à la conscience écologique auprès des jeunes générations), inauguration d’un arbre à Palabre.

Les difficultés rencontrées qui laissent démunis : souffrances de voir, parmi ses proches, l’abandon de la pratique religieuse – Souffrances engendrées par l’apathie ecclésiale – Exaspérations de ne pas être entendu.

Les scandales que l’on porte et dont on ne peut être indifférent : c’est le fruit d’un laxisme doublé d’un déni. L’Eglise est à côté de la vraie vie et se fragilise

 3. Formuler des rêves et des Espérances :

Pour l’Eglise Universelle

Que l’Eglise emploie toutes ses richesses pour soulager la faim dans le monde – Réformer la Curie : plus de laïcs, donner plus de responsabilité aux femmes. – ouvrir le diaconat aux femmes – Donner la possibilité aux prêtres de choisir le célibat ou non (un chemin pour aller vers la vraie vie et ses réalités) – Un langage plus simple (alors que le nouveau Missel peut paraître plus complexe.) – Donner une place centrale aux pauvres – Plus d’écoute : i.e reconnaître l’altérité sous toutes ses formes (heureusement, on sort d’une Eglise culpabilisatrice, punitive) – Permettre aux divorcés remariés d’accéder à la communion – Que l’Eglise ait un visage rayonnant, qu’elle inspire vraiment la joie de l’Evangile (attente des jeunes et moins jeunes) – Sans oublier de donner sa place au spirituel : il est nécessaire d’instaurer plus  des temps de prière, de rassemblements œcuméniques  de transcendance – Rêve que François puisse continuer à faire évoluer l’Eglise – Que la vision du prêtre passe  de « l’homme du pouvoir et du sacré » à celle « du ministre qui noue son tablier et qui se lève chaque jour pour servir avec amour à la manière du Christ »

Pour ma paroisse

Des célébrations plus joyeuses – Ouvrir nos équipes liturgiques de façon à permettre à d’autres de devenir acteurs dans le déroulement de la célébration –

Des homélies partagées entre prêtres et laïcs basées sur des témoignages de vies.- Ouvrir l’accueil du presbytère. L’accueil fermé ne donne pas l’image d’une église accueillante.

Pour redonner du souffle à l’Eglise : Que la Conférence des Evêques redonne du souffle à la Mission Ouvrière (actuellement en perdition) ; son rôle est important  pour donner toute leur place aux plus vulnérables.

 5- SAMEDI 29 JANVIER 2022 : 7 ENFANTS- (7-11ans) du club A.C.E.

Partage autour de « marcher ensemble »

Marcher avec des gens – Etre avec des gens – Aller se balader avec d’autres –  Apprendre ensemble – Rire et rigoler ensemble  – Être avec ses amis  – Courir ensemble. Vivre ensemble – Jouer, s’amuser ensemble – discuter ensemble – Regarder ensemble – Vivre nos émotions ensemble – vivre aussi les mauvais moments ensemble car ils deviennent moins difficiles – Partager ensemble -travailler ensemble.

Dessine les personnes (des copains, des proches, des animateurs, des enseignants…) avec lesquels tu agis, avec lesquelles tu marches pour plus de justice et de paix, à l’image de Jésus. Qui as-tu dessiné ?

Mes parents – ma maman qui est pour moi un guide, ma cousine Emma : avec elle je me sens bien, et mon ancien maître avec qui on comprend la nature. – toute ma famille, on parle plus de Dieu – un ami (Kinsley) – ma maîtresse, mes  amies (Morgane et Anaïs), – ma famille parce que sans eux je m’ennuierai.

2- Dis-nous, en quelques mots, comment tu rêves l’Eglise de demain,  l’Eglise de quand tu seras grand.

Je rêve qu’on puisse, à un moment, aller rencontrer des gens.

          Qu’est-ce qui est vraiment chouette et qui, tu l’espères, sera toujours pareil ?

Les chants parce quand on chante on ressent de la joie parce que j’adore chanter. Pour l’Eglise de demain je souhaite la même chose et plus d’activités pour les enfants pendant la messe -j’aimerais qu’il y ait toujours des instruments à l’église et pouvoir jouer de la clarinette avec eux.

 Qu’est-ce qui t’embête, t’ennuie et qui, tu l’espères, pourrait changer ?

J’aimerais qu’on fait plus de chorale, plus de chansons pour Dieu -le temps des lectures parce qu’on fait rien. J’espère qu’on pourrait avoir au moins le texte – Ce qui m’ennuie : on se lève et on s’assit -j’aimerais que l’on peut jouer dans l’église – j’aimerais que les femmes aussi puissent être pape, évêque ou prêtre.

Petite lettre complémentaire de Lucie (8 ans1/2) :  Je suis vraiment heureuse quand je prie. Jésus me guide ; j’aimerais faire ma première communion. – J’adore aller à l’ACE car je m’amuse et je réfléchis mieux à plein de choses, je me rends compte que ma vie est magnifique !

6- « Marcher ensemble » Extraits de paroles des jeunes de l’aumônerie

1-Quels sont les lieux où tu te sens écouté et considéré, où l’on t’a fait confiance.

La majorité des jeunes ont répondu dans l’ordre : La famille, les amis, le collège, lycée (la classe), le groupe d’aumônerie, le club de sport, de loisirs

Une expérience vécue durant laquelle tu t’es senti écouté

Au sein de ma classe et quand je parle seule à seule avec des amis proches Lorsque qu’un ami me confie quelque chose …/ Quand je raconte mes aventures à ma meilleure amie, elle écoute puis me répond, avec ma sœur quand on se raconte notre journée le soir./ A la maison, …quand je partage avec des amis et qu’ils me font confiance / Chez moi et à l’église, quand je prie je me sens écoutée sans me sentir jugée. Quand j’ai écrit la lettre pour la confirmation au vicaire général. *Les amis , la famille , la prière

2- Avec qui « marches-tu » ?

Avec ma classe, nous essayons de faire des petits projets pour former une dynamique de groupe/ Un ami absent au lycée, m’a demandé si je pouvais lui envoyer les cours, il ferait pareil pour moi./ Le samedi matin j’assiste à l’éveil sportif des enfants, on leur propose des activités.

3 –À quelles occasions rencontres-tu des chrétiens ?

Au collège (public), avec des copains chrétiens, nous parlons de notre religion/. Sur les réseaux sociaux. Au lycée (catholique), à la messe, à l’aumônerie./ *Les plus cités la messe, l’aumônerie.

Un moment fort vécu en Eglise qui a été important pour toi ?

Lorsque j’ai célébré ma confirmation, … je n’étais pas toute seule, il y avait le groupe, ma famille et la communauté./- Le temps fort que nous avons vécu avant notre confirmation, cette sortie à l’extérieur nous a rassemblés.

4- Participes-tu à la vie de ta paroisse ou de ton diocèse ?

Je vais à la messe régulièrement et participe à l’aumônerie, aux repas partagés / Diocése : Pèlerinage-service à Lourdes en novembre 2021 .

5- Rêve de l’Eglise de demain : Comment la verrais-tu ?

L’Eglise de demain je la verrais avec des jeunes qui participent plus./J’aimerais proposer des temps après la messe avec tous les paroissiens / Plus d’ambiance en niveau musique, quand ce n’est pas la messe en famille./Des homélies plus accessibles parce qu’on est vite déconcentré et la plupart du temps on ne retient pas grand-chose. / Entendre des témoignages au sein de l’Eglise de personnes ayant vécues des expériences fortes en relation avec Dieu ou simplement humaine ?

Je vois l’Église évoluer. Je ne vais rien proposer, car il n’y a rien à changer !

logo St Luc1

Coordonnées

 

"A noter dans votre agenda"

Eveil à la foi et catéchèse
Samedi 17 février

  • de 10h à 11h30 pour les 3-6ans  : partage autour de la Parole de Dieu , bricolage , goûter , prière
  • de 9h30 à 12h pour les 7-11 ans  : rencontre caté, « Chemin de Carême - chemin de vie, en route vers Pâques »

Temps de convivialité et partage
Le mardi :

  • à 10 h 15, partage sur l’évangile du dimanche suivant
  • de 15 h 30 à 16 h 30, moment convivial autour du chapelet.

le Vendredi :

  • de 9h30 à 11 h : Café paroissial au cœur du marché, dans les salles sous l’église. Accueil, partage, informations. Ouvert à tous.

Les autres paroisses

> Toutes les paroisses